Langues nationales à l’école: Trois jours de renforcement de capacité pour les acteurs

L’Unesco et l’Institut de la Francophonie pour l’Education et la Formation (IFEF/ELAN), en partenariat avec le gouvernement du Mali, organisent, du 22 au 24 janvier, un Atelier de formation pour l’utilisation des langues nationales dans le fondamental et dans la formation professionnelle au Mali. La cérémonie d’ouverture de l’atelier était présidée par Amadou Koïta, Ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction Citoyenne.

L’objectif de l’atelier est d’améliorer la qualité des enseignements apprentissages à travers l’introduction des langues nationales dans le fondamental et la formation professionnelle au Mali. Dans son mot de bienvenue, Dimitri Sanga, directeur du Bureau régional de l’Unesco à Dakar a mis l’accent sur l’importance de ce mode d’apprentissage. «L’apprentissage dans la langue première de l’apprenant est un gage de réussite pour l’acquisition des compétences instrumentales, professionnelles et de vie courante; tout en constituant une opportunité de valorisation culturelle conformément à l’Agenda 2063 de l’Union Africaine ».

  

Commissariat du 14è Arrondissement Un trio infernal, qui coupait le sommeil aux paisibles populations de la  commune 4, mis aux arrêts

Commissariat du 14è Arrondissement Un trio infernal, qui coupait le sommeil aux paisibles populations de la commune 4, mis aux

  

Commissariat du 14è Arrondissement Un trio infernal, qui coupait le sommeil aux paisibles populations de la  commune 4, mis aux arrêts

Commissariat du 14è Arrondissement Un trio infernal, qui coupait le sommeil aux paisibles populations de la commune 4, mis aux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :