Bamako : Dernier hommage pour les casques bleus tchadiens tombés à Aguelhok, le 20 janvier dernier

Bamako : Dernier hommage pour les casques bleus tchadiens tombés à Aguelhok, le 20 janvier dernier

C’était le 27 janvier dernier, à la Base Opérationnelle de la MINUSMA à Bamako. Une cérémonie d’hommage a été organisée à la mémoire des 10 Casques bleus de la MINUSMA, tombés lors des combats de l’attaque du camp de la Mission onusienne à Aguelhok le 20 janvier. Parmi les personnalités qui ont fait le déplacement figurent le Président de la République du Mali, Ibrahim B. Keita, le Premier Ministre, Soumeylou Boubeye Maiga et le Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU et chef de la MINUSMA, Mahamat Saleh Annadif ainsi que de nombreuses personnalités. Outre l’hommage appuyé aux défunts, la détermination de la MINUSMA à poursuivre l’exécution de son mandat aura été réaffirmée avec force.

Le Commandant de la Force de l’ONU au Mali, le Général de corps d’armée Dennis Gyllensporre, dans son allocution évoque une attaque complexe. « C’était une attaque coordonnée, lancée en plusieurs endroits avec des tirs directs et indirects », a expliqué l’officier supérieur avant de rappeler la bravoure des soldats tchadiens : « Pendant que l’ennemi essayait de pénétrer le camp, nos collègues tchadiens ont maintenu leurs positions. Ils sont restés résolus en apportant une riposte rapide et mortelle à leurs assaillants ».

« C’était une vraie bataille, qui a été minutieusement préparée par des assaillants qui sont venus avec l’idée, tout au moins, d’occuper du terrain. Leur nombre, le type de matériel, le lieu et le moment choisi, à savoir 10 jours exactement après le déploiement, le prouve. Non seulement ces jeunes Casques bleus leur ont fait connaître une défaite, mais ils n’ont pas pu atteindre leur objectif. Bien au contraire, ils ont été défaits, en laissant derrière eux plusieurs morts, sans compter les blessés et les cadavres qu’ils ont pu emporter avec eux », a soutenu M. Annadif, rappelant la violence des combats décrits plus tôt, par le Commandant de la Force de la MINUSMA. Sur cette même lancée, le Chef de la MINUSMA soulignera également la préparation mentale et psychologique des Casques bleus tchadiens : « C’est pleinement conscient, du respect des règles d’engagement onusienne et du respect du principe sacré des droits de l’homme que ces Casques bleus d’Aguelhok ont accompli leur mission, dans une zone peuplée, sans causer aucune perte civile. J’ose croire que cette performance contribuera à éloigner l’image du Casque bleu passif, toujours sur la défensive ». Poursuivant l’exposé des conclusions qu’il tire de l’attaque d’Aguelhok, M. Annadif met en garde : « Parmi ceux qui nous combattent, ceux qui commettent ces forfaitures, il y aussi des gens qui sont parmi nous, qui observent nos faits et gestes. Il est temps d’interroger notre capacité d’anticipation. Il est également temps de revisiter notre collaboration et coopération avec les mouvements signataires de l’Accord qui sont pourtant présents dans ces régions du Nord ».

Les 10 casques bleus tchadiens tués ont pour noms : Lieutenant Mahamat Hery Ali Koura, Lieutenant Tidjane Abdoulaye Siboro, Adjudant Youssouf Ahmat Mougadam, soldat Yohouna Delsia Dackmaissou, soldat Ahmat Djibrine Ali, sergent Djouma Hamid Oumar, soldat Abdramane Hellou Abdallah, soldat Hassaballah Souleymane Ousmane, soldat Hamdane Bahr Ahmat et soldat Hassane Hamid Mahamat.

Macire Diop

Source: lindependant.net

 

Somalie: lentement mais sûrement, le quotidien des civils s’améliore

Somalie: lentement mais sûrement, le quotidien des civils s’améliore Le nouvel envoyé spécial des Nations unies pour la Somalie, l’Américain

 

Enquête HRW: l’ex-président gambien Jammeh rattrapé par des affaires de viols

Enquête HRW: l’ex-président gambien Jammeh rattrapé par des affaires de viols Ce sont de graves accusations que Human Rights Watch

 

Somalie: lentement mais sûrement, le quotidien des civils s’améliore

Somalie: lentement mais sûrement, le quotidien des civils s’améliore Le nouvel envoyé spécial des Nations unies pour la Somalie, l’Américain

 

Enquête HRW: l’ex-président gambien Jammeh rattrapé par des affaires de viols

Enquête HRW: l’ex-président gambien Jammeh rattrapé par des affaires de viols Ce sont de graves accusations que Human Rights Watch

%d blogueurs aiment cette page :