Démarrage officiel des activités de UBA-Mali hier sous la présidence d’IBK: La Banque entend favoriser l’inclusion financière  » et Participer au  développement économique et social du Mali  » 

Please follow and like us:

  • Share

Démarrage officiel des activités de UBA-Mali hier sous la présidence d'IBK: La Banque entend favoriser l'inclusion financière " et Participer au développement économique et social du Mali "

La filiale malienne du groupe bancaire  » United Bank for Africa  » a démarré officiellement ses activités, hier lundi 4 février. C’était au cours d’une cérémonie qui a eu lieu à Bamako, sous la présidence du Président IBK, en présence du Président du Conseil d’administration de la Banque et d’importantes personnalités de l’administration publique et du monde des affaires. Il ressort des différentes allocutions que cette banque entend placer  » l’inclusion financière  » et  » le développement du Mali  » au cœur de ses activités.

a rencontre a d’abord démarré par une conférence de presse animée par le Directeur exécutif de UBA-Mali, notre compatriote, Alhassane Sissoko. Pour la circonstance, il était en compagnie du président du Conseil d’administration de UBA-Mali, M. Idrissa Traoré, de la Directrice Régionale, Mme Amie Ndiaye Sow, de la directrice Marketing du Groupe et de la Directrice de la Communication, Mme Bola-Atta.

Dans son intervention, le Directeur exécutif de UBA-Mali, Alhassane Sissoko a rappelé que l’ouverture de cette filiale du Groupe intervient dans le cadre des festivités marquant la 70e année de sa création. Il a aussi précisé que UBA-Mali, qui est la vingtième filiale du Groupe, devient ainsi le 15e établissement bancaire au Mali. Son objectif est de faire en sorte que cette banque soit parmi les trois grands établissements bancaires du Mali à l’horizon 2022.

Auparavant, il a déclaré que la banque entend poursuivre sa politique d’extension aussi bien à Bamako où elle est présente à travers deux agences qu’à l’intérieur du Mali. Il a indiqué que l’idée d’implanter cette filiale au Mali a été murie depuis 2009, mais c’est avec les nouvelles autorités du pays qu’elle s’est concrétisée à travers un agrément obtenu en octobre 2017.Sissoko a également insisté sur les critères qui ont poussé le Groupe bancaire UBA à s’implanter au Mali malgré un environnement sécuritaire difficile. Parmi ceux-là on peut citer le fait que le Mali soit le 1er pays producteur de coton en Afrique subsaharienne, la 3ème économie de l’UEMOA et le 3ème pays producteur d’or dans toute l’Afrique.

Un fort potentiel de croissance

Il a aussi indiqué que l’économie malienne garde son fort potentiel de croissance avec un taux moyen de PIB situé entre 5 et 6% par an. S’y ajoutent les réformes fiscales prometteuses qui ont été engagées. Parmi les atouts sur lesquels UBA-Mali compte s’appuyer pour atteindre ses objectifs au Mali figurent notamment des solutions digitales adaptées aux besoins de la clientèle. Faut-il rappeler que le Groupe bancaire panafricain UBA a été couronné en 2018 comme «  la meilleure banque en Afrique dans la catégorie numérique « . Cela, à travers des applications comme LEO, e-banking, e-mobile et bien d’autres.

Quant à la clientèle, Alhassane Sissoko a tenu à préciser que UBA-Mali ne compte exclure personne. En effet, conformément à sa vocation de banque universelle, elle entend s’orienter vers les différents métiers du secteur public, les grandes entreprises, les PME et les particuliers (incluant les salariés, les indépendants, les étudiants et la diaspora). Pour ce faire, UBA Mali compte mettre un accent particulier sur l’inclusion financière du Mali. Pour y parvenir, la banque va s’inscrire dans une dynamique d’expansion. Cela, afin de lui permettre de dynamiser les échanges régionaux et de participer au développement économique et social du Mali.

Selon le Directeur exécutif, UBA-Mali est disposé à financer les projets structurants de l’Etat pour un Mali émergent. Ses domaines d’intervention prioritaires sont notamment l’énergie, l’eau, les infrastructures, l’éducation et la santé. Il convient de préciser aussi qu’à travers ses deux agences à Bamako, UBA-Mali crée des emplois. Ainsi, depuis son arrivée, elle a déjà créé 70 emplois permanents et une soixantaine d’emplois indirects.

Pour être proche de ses clients et usagers, afin de mieux les desservir, la banque panafricaine UBA prévoit une extension de son réseau d’ici un an c’est à dire 2019 à 2020.

10 millions de clients

De son côté, le président du Conseil d’administration de UBA-Mali, M. Idrissa Traoré a précisé qu’au Mali, seulement 25% du PIB sont financés par les banques. Alors qu’au Maroc et en Afrique du Sud, ce chiffre dépasse la barre des 100%,. Pour lui, tel est l’un des principaux défis que UBA-Mali entend relever.

Présent dans 19 pays, le Groupe bancaire nigérian compte plus de 10 millions de clients, un millier d’agences et des représentations à Paris, New-York et Londres.

En Afrique de l’ouest, outre le Nigeria (pays d’origine), le Groupe est aussi présent au Benin, au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire, au Ghana, en Guinée Conakry, au Liberia et au Sénégal.

Massiré DIOP

Source: l’Indépendant

 

  

Pour services rendus à la nation Daou Fatoumata Guindo, Cheickna Demba … honorés par les plus hautes autorités

Please follow and like us:Pour services rendus à la nation Daou Fatoumata Guindo, Cheickna Demba … honorés par les plus

  

Lutte contre le cancer du col de l’utérus 210.000 femmes dépistées grâce au programme  »week-end 70 » à travers le district de Bamako

Please follow and like us:Lutte contre le cancer du col de l’utérus 210.000 femmes dépistées grâce au programme  »week-end 70 »

  

Pour services rendus à la nation Daou Fatoumata Guindo, Cheickna Demba … honorés par les plus hautes autorités

Please follow and like us:Pour services rendus à la nation Daou Fatoumata Guindo, Cheickna Demba … honorés par les plus

  

Lutte contre le cancer du col de l’utérus 210.000 femmes dépistées grâce au programme  »week-end 70 » à travers le district de Bamako

Please follow and like us:Lutte contre le cancer du col de l’utérus 210.000 femmes dépistées grâce au programme  »week-end 70 »