Ce vendredi 8 février à l’Institut Français

Ce vendredi 8 février à l’Institut Français

Hadja Fanta Diabaté dévoile son nouvel opus au public déjà remarquée pour son projet collectif ‘’les Guerrières du Mandé’’, la ‘’reine du rock mandingue’’ ainsi (qualifiée par la presse) n’a de cesse de jouer avec les frontières du rock et de la musique mandingue.

Après deux années bien remplies de concert dans la sous-région, les Caraïbes et en France, Hadja nous livre en exclusivité son premier album, sabaly (la tempérance) comme un conseil à elle-même, boule d’énergie et de talent.

Elle met en scène dix musiciens chevronnés : flûte, saxo qu’elle marie à des instruments traditionnels calebasse, n’goni, bolon, cora, balafon et moderne guitare solo, guitare basse, batterie sans oublier son incontournable guitare solo

Source: l’Indépendant

  

Commissariat du 14è Arrondissement Un trio infernal, qui coupait le sommeil aux paisibles populations de la  commune 4, mis aux arrêts

Commissariat du 14è Arrondissement Un trio infernal, qui coupait le sommeil aux paisibles populations de la commune 4, mis aux

  

Commissariat du 14è Arrondissement Un trio infernal, qui coupait le sommeil aux paisibles populations de la  commune 4, mis aux arrêts

Commissariat du 14è Arrondissement Un trio infernal, qui coupait le sommeil aux paisibles populations de la commune 4, mis aux

%d blogueurs aiment cette page :