Pèlerinage sur les lieux saints de l’islam: La campagne pour 2019 s’ouvre ce lundi

Pèlerinage sur les lieux saints de l'islam: La campagne pour 2019 s'ouvre ce lundi

C’est en principe ce lundi 11 février que s’ouvre la campagne 2019 du pèlerinage  sur les lieux Saints de l’islam. Ce lancement survient  plus tôt que d’habitude permettant, ainsi à des milliers de nos compatriotes de mieux se préparer. En prélude à l’évènement, la Maison du Hadj a dévoilé les grandes orientations de 2019 lors d’un point de presse animé par son Directeur Dr Hamza Maiga.

pour cette année, l’on retient que le quota de  13 323 pèlerins a été reconduit tout comme le coût qui est de 2 363 615 FCFA pour la filière gouvernementale sans pécules moutons, ni passeport.

Alors que pour d’autres pays, le quota a été diminué.  Ce qui fera dire au Directeur de la Maison du Hadj que «  la reconduction   du même quota traduit la confiance placée et renouvelée au Mali par les autorités saoudiennes ».

S’agissant du coût maintenu au même niveau que celui de 2018, du moins pour la filière publique,  il traduit, selon Dr Hamza Maiga,  les efforts  du gouvernement malgré des coûts supplémentaires enregistrés cette année par l’Arabie Saoudite.  Il est à noter l’instauration de nouvelles taxes en Arabie Saoudite, une empreinte digitale pour chaque pèlerin. Aussi, faut-il préciser, parmi les  dispositions au Mali, l’empreinte digitale obligatoire pour tous les pèlerins maliens, l’établissement du passeport biométrique dans toutes les régions du pays, le renforcement de la formation  et de l’encadrement des délégués, la décentralisation de la formation des pèlerins dans les régions et le passeport exigé pour l’inscription de chaque pèlerin. Il est à rappeler que notre pays a eu droit à des félicitations des autorités saoudiennes pour la bonne organisation de l’édition 2018 du Hadj.

Notamment à travers deux distinctions remises à la Maison du Hadj pour saluer les conditions optimales de séjour des pèlerins maliens à Médine et leur prise en charge médicale à hauteur de souhait.

A D

Source: l’Indépendant

 

États-Unis: scandale à Phoenix après la révélation d’une interpellation violente

États-Unis: scandale à Phoenix après la révélation d’une interpellation violente La maire de la ville de Phoenix, dans l’État américain

  

Explosion d’une mine dans la commune de Bamba: Au moins 4 civils tués et 2 autres blessés graves

Explosion d’une mine dans la commune de Bamba Au moins 4 civils tués et 2 autres blessés graves Les faits

 

États-Unis: scandale à Phoenix après la révélation d’une interpellation violente

États-Unis: scandale à Phoenix après la révélation d’une interpellation violente La maire de la ville de Phoenix, dans l’État américain

  

Explosion d’une mine dans la commune de Bamba: Au moins 4 civils tués et 2 autres blessés graves

Explosion d’une mine dans la commune de Bamba Au moins 4 civils tués et 2 autres blessés graves Les faits

%d blogueurs aiment cette page :