jeu. Fév 27th, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Investissements au Mali: Les Émirats Arabes Unis intéressés par le transport aérien et l’agriculture

Investissements au Mali: Les Émirats Arabes Unis intéressés par le transport aérien et l'agriculture

Le Président de la République Ibrahim Boubacar Keita, en marge de son séjour à Dubaï à l’invitation de son Altesse l’Emir de Dubaï , a eu un entretien de haut niveau , mardi 12 février, avec Son Altesse Sheikh Maktoum bin Rashid Émir de Dubaï , vice-président des Émirats Arabes unis, Premier Ministre.

Les sujets abordés au cours de cet entretien ont essentiellement porté sur le renforcement de la coopération et la nécessité pour les Émirats d’investir dans le domaine du transport Aérien, de l’Agriculture, entre autres.

« Je pense que le lien est très fort à nous unir aux Émirats ; de toujours rappeler la visite fondatrice de Cheick Zayed au Mali , que tous maintenant reconnaissent comme ayant jeter les bases de notre coopération avec le Golf ; et une bonne écoute , un souci partagé de paix. Et, ce n ‘est pas un hasard si cette année est placée aussi sous le signe de la tolérance.

 C’est la plus fine culture de paix et de tolérance. Nous voilà ce qui nous a mis en bas ici ; et quand on voit également combien massivement les Émirats , surtout Dubaï ont investi dans le culturel, on sait que donc ce pays a souci de son passé , de son présent et se projette déjà dans un avenir radieux avec tous les projets dans les domaines de la culture et de son expression …Espérons que nous arriverons à inculquer en chacun une pincée de pensée positive pour le plus grand bonheur de notre pays et de la paix mondiale  » a déclaré le président de la république après cet entretien

il faut rappeler que le chef de l’Etat prenait  part à Dubaï aux travaux du sommet mondial 2019 sur la bonne gouvernance qui regroupe environ 4000 participants venus du monde entier . Et, en moins d’un mois le Mali et les Émirats Arabes Unis se retrouvent encore pour renforcer leur coopération bilatérale et envisager d’autres projets structurants pour le développement socio-économique de notre pays.

Source : présidence de la République