mar. Sep 22nd, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Le Directeur général de la SMTD à propos de l’économie numérique:  » Sa part au PIB dans notre pays est estimée à plus de 7% avec un énorme potentielencore inexploité au Mali « 

Le Directeur général de la SMTD à propos de l'économie numérique: " Sa part au PIB dans notre pays est estimée à plus de 7% avec un énorme potentiel encore inexploité au Mali "

Dans le cadre de la mise en œuvre de son programme d’activités 2019, la Société malienne de transmission et de diffusion (SMTD) a organisé, jeudi 28 février, un atelier d’échange et d’information à l’intention du secteur public, privé et des éditeurs TV/Radio/distributeur.  La cérémonie d’ouverture de cette rencontre intitulée  » Worshops de la SMTD « , a été présidée par le ministre de l’Economie numérique  et de la Communication, Arouna Modibo Touré, en présence du Directeur général de la SMTD, Ismaël Togola qui a saisi l’occasion pour parler de ce que représente le numérique au Mali et du rôle que doivent jouer l’Etat, le secteur privé et les opérateurs pour son évolution.

Selon Ismaël Togola, les technologies de l’Information et de la Communication, à travers le numérique, constituent un important levier d’inclusion sociale et de bien-être humain par la création d’emplois, l’équité sociale, la création de richesses et le développement d’une croissance économique durable par l’amélioration de la productivité et la maitrise des dépenses et des équilibres macroéconomiques.

A l’en croire, l’économie numérique représente un des secteurs les plus dynamiques de l’économie mondiale. Sa part au PIB dans notre pays est estimée à plus de 7% avec un énorme potentiel encore inexploité au Mali.

Aux dires du Directeur général de la SMTD, les investissements dans l’économie numérique sont identifiés comme les plus productifs parce qu’ils accroissent la compétitivité de l’ensemble des autres secteurs de l’économie. C’est pourquoi, le développement de la filière numérique au Mali, ajoutera-t-il, est fondamental pour la croissance de notre économie et pour la création d’emplois et représente, de ce fait, un enjeu stratégique dans la politique mise en œuvre par le gouvernement.

En tant que société d’Etat, la SMTD-Sa, selon son Directeur général, est chargée du développement, de l’entretien, de l’exploitation des infrastructures de télécommunication, de transmission et de diffusion de programmes TV/FM ainsi que la mise en œuvre des projets Télévision Numérique Terrestre (TNT) et Mali numérique 20/20.

Avec le projet TNT, en phase d’exécution, notre pays, selon Ismaël Togola, s’inscrit dans le cadre de la réalisation de la migration de la transition analogique vers le numérique. Quant au projet  » Mali Numérique 2020« , celui-ci a été construit autour d’une vision et d’ambitions claires pour positionner le Mali comme un des Hub technologiques en Afrique de l’ouest.

Il s’agira de faire du numérique un vecteur de développement humain durable, une source de productivité et de valeur ajoutée pour les secteurs économiques et pour l’administration publique, un levier important de l’économie nationale et une véritable industrie au Mali.

Pour le ministre de l’Economie numérique et de la Communication, l’un des défis qu’il lui revenait de relever, quand il a été nommé à la tête de ce département, était d’opérationnaliser cette société malienne de transmission et de diffusion. Toute chose qui, à l’en croire, a été rendu possible grâce aux efforts des uns et autres et surtout à l’accompagnement du ministère de l’Economie et des Finances, qu’il a salué au passage.

Arouna Modibo Touré a, en outre, saisi l’occasion pour inviter les participants à profiter de ces  » Workshops  » pour établir un partenariat fécond avec la SMTD.

Ramata S. Kéita

Source: l’Indépendant