mar. Sep 22nd, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Après l’annonce de leur marche prévue ce mercredi 6 mars:  »Les Syndicats de l’Education constatent que l’école des enfants des pauvres n’est pas une  priorité pour les autorités du Mali « 

Après l'annonce de leur marche prévue ce mercredi 6 mars: ''Les Syndicats de l'Education constatent que l'école des enfants des pauvres n'est pas une priorité pour les autorités du Mali "

Dans notre livraison N°4673 du vendredi 1er mars dernier, nous informions que des Syndicats d’enseignants ont, dans une lettre circulaire, signalé à l’opinion publique que l’essentiel de leurs points de revendication n’a pas été honoré par l’Etat. A cet égard, réagissant à la sortie de Mme le ministre du travail, le 26 février passé sur l’ORTM, ils ont estimé que  » il est admissible qu’un ministre de la République puisse délibérément tromper l’opinion nationale et internationale « . Avant de décider d’organiser ce jour, sauf report de leur part, une marche d’envergure sur toute l’étendue du territoire national. Nonobstant leur mise au point avec le gouvernement, les Syndicats des enseignants, considérant que la fonction enseignante ne saurait être un pis-aller ont, dans une nouvelle déclaration, dénoncé le mépris du gouvernement envers leur profession.

lire la suite dans l’Indépendant

Source: l’Indépendant