Accusé de corruption: Le Président de la Cour suprême ne bénéficie pas du soutien  du SAM et du SYLMA

Accusé de corruption Le Président de la Cour suprême ne bénéficie pas du soutien du SAM et du SYLMA

Alors que le Bureau de la Cour Suprême, la Référence syndicale des magistrats et l’union internationale des magistrats ont condamné et apporté leur soutien à Nouhoun Tapily, accusé par le président CNPM d’être  »le fonctionnaire le plus corrompu du Mali ».

Deux autres syndicats des magistrats ont opté pour l’impartialité dans l’affaire lui concernant.

Dans un communiqué conjoint, le Syndicat Autonome de la Magistrature (SAM) et le Syndicat Libre de la Magistrature (SYLMA) estiment que ‘‘ le Mali est un État de droit où, toute personne, quelle que soit sa qualité, est susceptible de répondre de ses actes en se soumettant à la loi ; que par ailleurs, tout comme la liberté d’expression, la présomption d’innocence est consacrée par la Constitution malienne ».

Se fondant sur ces principes, le SAM et le SYLMA ont prôné le recours aux voies de droits tout en mettant en garde contre toute extrapolation desdites attaques et toutes atteintes à l’encontre de la Magistrature.  Toutefois, les deux syndicats ont affirmé leur impartialité et leur profond attachement au respect de la légalité.

Sans afficher publiquement leur soutien au Président de la Cour Suprême, les signataires du communiqué ont plutôt réaffirmé leur  » ferme volonté de lutter contre l’impunité et la corruption sous toutes ses formes « . Ce, conformément aux idéaux  et objectifs qu’ils disent incarner poursuivre.  Alors que la grève  des magistrats battait son plein, il y a seulement quelques mois, les deux syndicats  avait exigé la démission du Président de la Cour Suprême de ses fonctions. Ils avaient même engagé  les magistrats à porter plainte contre lui pour  » forfaiture et violation de son serment « .Ce haut magistrat avait soutenu le gouvernement dans sa démarche de réquisitionner les grévistes.

Source: l’Indépendant

  

Réunion extraordinaire des Gouverneurs de la BAD Le Mali entend consolider ses relations avec une institution qui dispose d’un portefeuille de 452 milliards de FCFA pour financer ses projets

Réunion extraordinaire des Gouverneurs de la BAD Le Mali entend consolider ses relations avec une institution qui dispose d’un portefeuille

  

Au Salon International de l’Artisanat du Mali (SIAMA) 1800 artisans nationaux et étrangers exposent leur savoir-faire

Au Salon International de l’Artisanat du Mali (SIAMA) 1800 artisans nationaux et étrangers exposent leur savoir-faire Le président de la

  

Réunion extraordinaire des Gouverneurs de la BAD Le Mali entend consolider ses relations avec une institution qui dispose d’un portefeuille de 452 milliards de FCFA pour financer ses projets

Réunion extraordinaire des Gouverneurs de la BAD Le Mali entend consolider ses relations avec une institution qui dispose d’un portefeuille

  

Au Salon International de l’Artisanat du Mali (SIAMA) 1800 artisans nationaux et étrangers exposent leur savoir-faire

Au Salon International de l’Artisanat du Mali (SIAMA) 1800 artisans nationaux et étrangers exposent leur savoir-faire Le président de la

%d blogueurs aiment cette page :