jeu. Sep 24th, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Suite à l’attaque du village d’Ogassagou ayant fait 136 tués le samedi 23 mars dernier: Des leaders politiques s’insurgent contre  » la passivité du gouvernement en place et demandent sa démission  » Une enquête ouverte pour déterminer les circonstances de cette tuerie

Suite à l'attaque du village d'Ogassagou ayant fait 136 tués le samedi 23 mars dernier: Des leaders politiques s'insurgent contre " la passivité du gouvernement en place et demandent sa démission " Une enquête ouverte pour déterminer les circonstances de cette tuerie

Dans des communiqués différents, l’URD, l’ADP-Maliba, le PACP, le FAD, le CNID, les FARE et YELEMA ont déclaré condamner avec la dernière énergie, les 23 et 24 mars dernier, l’attaque meurtrière du village d’Ogossagou, dans le cercle de Bankass, région de Mopti. Des leaders politiques dont le chef de file de l’opposition, ont tenu le gouvernement pour responsable avant de demander sa démission. Réagissant, pour sa part, à cette énième attaque, le gouvernement a affirmé qu’une enquête est ouverte pour déterminer les circonstances de ces crimes.

lire la suite dans l’Indépendant

Source: l’Indépendant