ven. Sep 18th, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Coup de filet au commissariat du 11ème arrondissement: Les hommes du Commissaire Divisionnaire Mamoudou Diabaté mettent une bande de cambrioleurs hors d’état de nuire

Coup de filet au commissariat du 11ème arrondissement: Les hommes du Commissaire Divisionnaire Mamoudou Diabaté mettent une bande de cambrioleurs hors d'état de nuire

Sur la base d’une information filée par un paisible citoyen ayant gardé l’anonymat et suite à une pluie de plaintes pour cambriolage, les éléments de la BR du 11ème Arrondissement, sous la conduite du Capitaine de Police Mohamed Coulibaly, (MLC pour les intimes) ont mis le grappin sur un gang de cambrioleurs invétérés composé de sept membres dont les nommés Ali Traoré dit Sparta, Ousmane Fofana dit Papou, Kassim Tienta dit « Ivo », Moussa Mohamed Diarra, Dramane Coulibaly, Ibrahim Niambélé dit Gamzin.

près leur interrogatoire, les susnommés ont reconnu avoir cambriolé plus d’une dizaine de boutiques de téléphones portables, d’ordinateurs et divers articles.

En outre, ils ont avoué avoir volé plus d’une quinzaine de motos Djakarta et Sanili au préjudice des paisibles citoyens dans différents quartiers de la Commune V du District de Bamako et environnants, dont Kalaban Coro plateau, Adekène, Kabala, Niamacoro Courani et Tienbani, selon leur explication.

Leur modus operandi consistait à repérer leurs cibles (domiciles) dans la journée et a procéder à l’opération pendant la nuit, soit par escalade ou par effraction. Quant aux boutiques, ils en cassaient les cadenas pour s’emparer de tous les objets à caractère vénal. À la fin de leur interrogatoire, ils ont cité le nom d’un certain Abdoul Karim N’Diaye alias Bouké comme étant l’un de leurs receleurs qui, par la suite, a été lui aussi alpagué par les limiers de la Brigade de recherche du 11ème Arrondissement.

Par ailleurs, d’intenses recherches sont en cours en vue de dénicher d’autres acolytes en fuite, dont nous taisons les noms pour les besoins d’enquête.

Les nommés Ali Traoré dit Sparta, Ousmane Fofana dit Papou, Kassim Tienta dit « Ivo »,Moussa Mohamed Diarra, Dramane Coulibaly, Ibrahim Niambélé dit Guèmzin et Abdoul Karim N’Diaye dit Bouké ont tous été déférés devant le Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de la commune V du District de Bamako aux fins de droit.

B D

Source: l’Indépendant