lun. Nov 23rd, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

DIVERGENCES DE VUES AUTOUR DE LA SITUATION SÉCURITAIRE AU NORD et au centre devant le Conseil de Sécurité des Nations-Unies: Soumeylou Boubèye Maïga plaide pour un maintien en l’état de la MINUSMA Soumaïla Cissé  demande sa révision

Divergences de vues autour de la situation sécuritaire au nord et au centre devant le Conseil de Sécurité des Nations-Unies Soumeylou Boubèye Maïga plaide pour un maintien en l'état de la MINUSMA Soumaïla Cissé demande sa révision

Après les récentes attaques de Dioura (26 morts) et d’Ogossagou (170 morts), le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga a exprimé le vendredi 29 mars dernier, à New York, devant le Conseil de Sécurité des Nations-Unies, son souhait et celui du président IBK de voir le maintien de la MINUSMA en l’état,  » les initiatives à réduire le budget ou à reconfigurer le mandat sont porteuses de risque de remise en cause des acquis fragiles « , a-t-il argué.

Le samedi 23 mars passé, le Chef de file de l’Opposition, Soumaïla Cissé, au sortir de sa rencontre avec une délégation dudit Conseil, à l’hôtel Sheraton à Bamako avait demandé à ce que soit révisé le mandat de la MINUSMA au motif que :  » l’on attendait de la MINUSMA qu’elle nous aide à libérer le pays pas qu’elle l’enfonce dans la situation actuelle « .

lire la suite dans l’Indépendant

Source: l’Indépendant