lun. Avr 6th, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Suite au massacre de civils  à Ogossagou (174 civils tués): Le bureau pour la prévention du génocide de l’ONU dit  » suivre de très près la situation  » et prévient contre  » la stigmatisation des communautés « 

Suite au massacre de civils à Ogossagou (174 civils tués) Le bureau pour la prévention du génocide de l'ONU dit " suivre de très près la situation " et prévient contre " la stigmatisation des communautés "

La tragédie d’Ogossagou  a suscité une vague d’indignation à travers le monde notamment auprès des organisations pour la défense des droits de l’homme. Après la Cour pénale internationale (CPI) qui a déclaré œuvrer aux côtés des autorités maliennes (entre quatre à cinq enquêteurs de la CPI sont sur le terrain) pour que les auteurs du massacre des 174 civils soient traqués, c’est le bureau pour la prévention du génocide de l’ONU qui dit  » suivre de très près la situation au centre du Mali « .

lire la suite dans l’Indépendant

Source: l’Indépendant