ven. Sep 18th, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Le ministre de la sécurité et de la protection civile l’a annoncé devant les députés à l’hémicycle: 440 civils et 150 militaires maliens et étrangers tués depuis le début de l’année Le gouvernement n’a jamais accusé Dan Amassagou d’être à l’origine des massacres au centre

Le ministre de la sécurité et de la protection civile l'a annoncé devant les députés à l'hémicycle 440 civils et 150 militaires maliens et étrangers tués depuis le début de l'année Le gouvernement n'a jamais accusé Dan Amassagou d'être à l'origine des massacres au centre

Interpellé, hier, à l’Assemblée nationale par les députés pour s’expliquer  sur la situation sécuritaire, le ministre de la sécurité et de la protection civile, le général Salif Traoré a révélé que 440 civils et 150 militaires (FAMAs, Barkhane, MINUSMA) ont trouvé la mort depuis janvier 2019. Avant de rétorquer que  » aucun officiel du gouvernement n’a jamais accusé Dan Amassagou d’être l’auteur des massacres de plus de 160 civils à Ogossagou ».

lire la suite dans l’Indépendant

Source: l’Indépendant