mar. Oct 26th, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Gestion de la zone aéroportuaire Bamako-Senou:  » 95 % des déguerpis de Senou et Niamankoro ont été recasés « , Baba Sanou dixit

Gestion de la zone aéroportuaire Bamako-Senou: " 95 % des déguerpis de Senou et Niamankoro ont été recasés ", Baba Sanou dixit

La mairie de la Commune VI du District de Bamako a procédé à sa restitution de l’année 2018, le lundi 8 avril dernier, dans sa salle de conférence. C’était à la faveur d’une conférence de presse, animée par le maire de la Commune, Boubacar Keïta, accompagné par ses premier  et deuxième adjoints, Ténémankan Koné et Baba Sanou.

L’occasion pour les autorités en charge de cette collectivité de faire le bilan de leurs activités et de dégager les perspectives pour le développement de la commune. Le deuxième adjoint du maire, Baba Sanou, intervenant sur les questions foncières d’actualité de la Commune VI, a d’abord informé les médias de la réception d’une lettre venant de la mairie du district, interdisant toute forme de construction sur le site de la zone aéroportuaire.

A ses dires, les travaux d’identification des occupants de la zone aéroportuaire, incombent à la mairie. Parce que, dit-il, un Plan de Développement Intégré (PDI) a été initié par les plus hautes autorités pour gérer cette question foncière en Commune VI.  Et d’ajouter que la mairie est membre du comité de gestion, car abritant l’aéroport. Il a également précisé que la mairie n’a le droit de toucher à rien, sans autorisation des plus hautes autorités. De même, il fera savoir que sa collectivité attend impatiemment sa part quant à la partition de cette partie de la commune.

Pour le recasement des déguerpis de Sénou et Niamankoro, le deuxième adjoint a affirmé que ‘’95 % de ces personnes ont été recasées ».Pour le maire de la commune, Boubacar Keïta, c’est un devoir pour son conseil communal de rendre compte à la population de la Commune VI,  » nous avons commencé cette démarche au mois de juillet passé.  A bientôt 9 mois, nous avons pensé qu’il est important de rendre compte aux populations de la Commune VI des grandes lignes de nos activités entreprises en leur faveur, des chantiers ouverts et des projets en cours, à long et  moyen termes ».

Le maire de la Commune VI du District de Bamako dit être confronté à des problèmes,  » au niveau de la zone aéroportuaire de Niamakoro, nous n’avons pas de problème là-bas, car elle n’a pas été affectée à la Commune VI. Mais là où nous avons des problèmes, c’est à Sénou, car nous sommes taxés à tous les niveaux « , a-t-il précisé.

Avant de marteler que l’Etat a affecté 455 hectares à la mairie de la Commune VI sous ATT par un Décret avec titres fonciers (11 TF),  » aujourd’hui sur 455 hectares, seuls 180 hectares sont valides, tout le reste étant englué dans les problèmes de titres. C’est pourquoi, nous sollicitons le concours des plus hautes autorités pour nous aider à édifier la population »,  a-t-il lancé.

Daouda SANGARE

Source: l’Indépendant