Vaste Opération conjointe famaS-bARKHANE dans les forêts du Foulsaré et du Serma au centre du pays: Une trentaine de terroristes mis hors de combat

Vaste Opération conjointe famaS-bARKHANE dans les forêts du Foulsaré et du Serma au centre du pays Une trentaine de terroristes mis hors de combat

C’est un  coup sévère infligé aux différentes katibas opérant  au centre du Mali et à la frontière avec le Burkina Faso depuis le déclenchement de l’opération conjointe  » Tiésaba-Bourgou  » lancée par les FAMas et Barkhane fin mars dernier. Une trentaine de terroristes ont été tués, d’autres arrêtés, des équipements, des armes avec leurs munitions et du matériel servant à confectionner des engins explosifs improvisés ont été saisis.

Cette opération,  qui survient après le massacre  du village d’Ogossagou  (174 morts) a mobilisé un effectif impressionnant de militaires et d’équipements. Du côté de Barkhane, il a été  déployé 700 militaires,  dont 500 sur le terrain et 200 autres en soutien, selon l’Etat-major de français. Lequel annonce aussi la mobilisation de  150 véhicules, des Mirage 2000 du détachement chasse de Niamey et une dizaine d’hélicoptères de manœuvre et de combat pour les opérations de ratissage.

Du côté de l’armée malienne, ce sont 150 militaires qui ont  pris part à cette opération. Pendant que les militaires maliens et français traquent les groupes terroristes dans cette vaste zone, l’armée burkinabè,  de son côté, intervient le long de sa frontière avec le Mali pour éviter toute infiltration d’assaillants.  Une seule cible à abattre pour ces militaires engagés sur le terrain à savoir les groupes terroristes et autres bandes criminelles très mobiles dans les forêts du Foulsaré et du Gourma. Ces zones servent de replis aux principales katiba du centre du pays notamment la katiba Al Mansour, la katiba Ansar Eddine Macina et la katiba Ansaru Islam. Ces organisations terroristes sont affiliées au Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans dirigé par Iyad Ag Ghaly.

Il nous revient que sur la base des renseignements fournis, une opération a été lancée dans la forêt de Serma contre la katiba du même nom. Quatre frappes aériennes ont été effectuées et un hélicoptère d’attaque Tigre a appuyé la progression au sol des militaires français et maliens. Une trentaine d’assaillants  ont été mis hors de combat,  de l’armement et des véhicules, dont une dizaine de motos, ont été saisis.

Signalons que l’armée malienne a récemment fait allusion à la même opération conduite au centre du pays et au cours de laquelle, elle déclarait « avoir neutralisé une quinzaine  de terroristes».

Source: l’Indépendant

  

Réunion extraordinaire des Gouverneurs de la BAD Le Mali entend consolider ses relations avec une institution qui dispose d’un portefeuille de 452 milliards de FCFA pour financer ses projets

Réunion extraordinaire des Gouverneurs de la BAD Le Mali entend consolider ses relations avec une institution qui dispose d’un portefeuille

  

Au Salon International de l’Artisanat du Mali (SIAMA) 1800 artisans nationaux et étrangers exposent leur savoir-faire

Au Salon International de l’Artisanat du Mali (SIAMA) 1800 artisans nationaux et étrangers exposent leur savoir-faire Le président de la

  

Réunion extraordinaire des Gouverneurs de la BAD Le Mali entend consolider ses relations avec une institution qui dispose d’un portefeuille de 452 milliards de FCFA pour financer ses projets

Réunion extraordinaire des Gouverneurs de la BAD Le Mali entend consolider ses relations avec une institution qui dispose d’un portefeuille

  

Au Salon International de l’Artisanat du Mali (SIAMA) 1800 artisans nationaux et étrangers exposent leur savoir-faire

Au Salon International de l’Artisanat du Mali (SIAMA) 1800 artisans nationaux et étrangers exposent leur savoir-faire Le président de la

%d blogueurs aiment cette page :