ven. Sep 18th, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Fédération Malienne de Football: L’Assemblée générale ordinaire du 18 mai reportée

Fédération Malienne de Football L'Assemblée générale ordinaire du 18 mai reportée

La 47e Assemblée générale ordinaire de la Fédération malienne de football ne se tiendra plus le 18 mai prochain. En raison des irrégularités dans les convocations, elle a été ajournée par le Comité de Normalisation. Un report qui confirme l’amateurisme ou des actes de sabotage du Secrétariat général de la FEMAFOOT.

Initialement prévue le 18 mai prochain, au Stade du 26 mars, la 47e Assemblée générale de la Fédération malienne de football vient d’être reportée.

Dans une lettre circulaire, adressée aux secrétaires généraux des ligues, clubs et associations membres de la FEMAFOOT, la présidente du Comité de Normalisation (CONOR) a ainsi expliqué la raison du report,  » il nous est revenu que certains  membres devant participer à la 47e Assemblée  Générale ordinaire de la FEMAFOOT (…) n’ont pas reçu leur convocation dans le délai requis, malgré les mesures prises « .

Avant d’ajouter que  » le Comité de Normalisation de la Fédération malienne de football s’excuse  auprès des membres  de la Fédération et décide du report de l’Assemblée Générale Ordinaire pour être conforme aux dispositions statutaires« .

Elle a aussi confié que de nouvelles convocations,  » dans les formes et délais   réglementaires « , seront adressées aux membres légitimes.

A qui la faute ?

Il ressort de nos investigations que ce sont les trois associations membres (Anciens joueurs, Entraineurs et Médecins) qui n’ont pas reçu leur convocation dans les délais.  Ce qui est assez révélateur de l’amateurisme qui prévaut au sein de la Fédération Malienne de football depuis quelques mois. Même si c’est le CONOR qui convoque, il faut souligner que le travail administratif incombe au Secrétariat général de la FEMAFOOT. Au regard  des multiples bavures de ce dernier, l’on se demande s’il n’y a pas une volonté manifeste de saboter les efforts des cinq membres du CONOR.

En tout cas, avec ce report, le CONOR, dont le mandat prendra fin le 31 août, est dans une mauvaise posture. La question qui est sur toutes les lèvres, est de savoir s’il est encore en mesure d’organiser, dans les règles de l’art, deux Assemblées générales comme recommandé dans la feuille de route de la FIFA ?

SIC

Source: l’Indépendant