mar. Sep 22nd, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Kidal franchit une étape cruciale vers la finalisation du processus de DDR-Intégration accéléré des combattants

Kidal franchit une étape cruciale vers la finalisation du processus de DDR-Intégration accéléré des combattants

Officiellement lancé en novembre 2018, le processus de Désarmement, Démobilisation, de Réinsertion et Réintégration (DDR) Intégration accéléré, a amorcé, le 20 avril, à Kidal, une étape cruciale avec les visites médicales des combattants concernés. Cet exercice, mené conjointement par la Commission Nationale de Désarmement Démobilisation et de Réinsertion (CN-DDR), la Commission d’Intégration (CI) et appuyé par la MINUSMA, a pour objectif de préparer la phase d’intégration au sein des Forces de Défense et de Sécurité Maliennes (FDSM) des éléments issus des mouvements armés et qui remplissent les critères d’intégration. Lesquels ont été convenus d’un commun accord par les différentes parties. Il s’agit, dans un premier temps, des éléments des bataillons du Mécanisme Opérationnel de Coordination (MOC) à Kidal, Tombouctou et Gao. Une intégration qui symbolisera le premier « embryon » des FDSM reconstituées.

Au Centre de Santé de Référence (CSRef) de Kidal, ce sont 400 combattants issus des mouvements signataires de l’Accord la Plateforme et la Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA) qui seront concernés par ces visites médicales. Le processus commence par l’accueil des combattants pour vérification d’identité, avant que les candidats ne soient reçus par l’équipe médicale, pour subir une visite et une contrevisite.

Source: l’Indépendant