lun. Sep 21st, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Gestion Intégrée des Ressources en Eau (GIRE): Les autorités, les décideurs et les gestionnaires de haut niveau dans la prise de décision

Gestion Intégrée des Ressources en Eau (GIRE): Les autorités, les décideurs et les gestionnaires de haut niveau dans la prise de décision

Des réformes sont en cours en matière de gestion des ressources en eau, c’est pourquoi, il est nécessaire de préparer les cadres de haut niveau dans la prise de décision dans le futur. D’où la tenue,hier jeudi, d’un atelier d’information et de  réflexion sur la Gestion Intégrée des Ressources en Eau.

Cet atelier d’une journée dont l’ouverture des travaux a été présidé par le Secrétaire Général du ministère de l’Energie et de l’Eau, Moussa Cissé, a regroupé des autorités, des décideurs et gestionnaires de haut niveau.

Les objectifs visés à travers cette rencontre sont, de consolider le niveau d’information et de sensibilisation sur la GIRE et ses principes auprès des acteurs de haut niveau, qui ont la capacité d’accompagner et d’influencer le processus GIRE. Aussi, attirer l’attention des acteurs sur ce que la GIRE peut apporter au pays et sur le rôle qu’ils peuvent jouer pour sa promotion et sa mise en œuvre.

Enfin, animer un débat de réflexion au sujet de quelques aspects hautement stratégiques, notamment les organes de mises en œuvre de la GIRE (Agence de l’eau, Comités de bassins et de sous-bassins) et l’engagement politique des autorités qui sont encore à définir sur la façon de mettre la GIRE en œuvre au Mali.

Les thèmes présentés au cours de la rencontre sont, « La GIRE : ce qu’elle est et ce qu’elle n’est pas« ,  » La situation de la GIRE aujourd’hui au Mali, perspectives« , « Les options stratégiques du cadre de GIRE « .

La Coordinatrice de PCA GIRE, Mme Cissé Youma Coulibaly a expliqué que la GIRE a pour but le partage équitable de l’eau entre les usagers.A l’en croire, suite aux différents rapports présentés, il a été révélé que les acteurs clés ne perçoivent pas la GIRE de la même manière.

Ainsi, nous avons jugé nécessaire d’organiser cet atelier dans ce sens pour les préparer à ces réflexions qui sont en cours. Indiquant que la Direction Nationale de l’Hydraulique a élaboré une Politique Nationale de l’Eau assortie de quatre programmes dont le programme national GIRE (2019-30),  »  des réformes sont en cours, c’est pour préparer les hauts cadres  à la prise de décision dans le futur« .

Falé  COULIBALY

Source: l’Indépendant