mer. Juil 8th, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Commémoration de la disparition du Président Modibo Kéita:  » La pensée du Président Modibo Kéïta doit être intégrée dans les programmes  scolaires « ,  Ibrahima Kebé Tamaguidé dixit

Commémoration de la disparition du Président Modibo Kéita " La pensée du Président Modibo Kéïta doit être intégrée dans les programmes scolaires ", Ibrahima Kebé Tamaguidé dixit

Dans le cadre de la commémoration de la disparition du Premier Président de la République du Mali indépendant, Ibrahima Kébé Tamaguidé, le commissaire principal de l’association FASO KANU a tenu à rendre hommage au Père fondateur de la République du Mali.

Dans un communiqué publié à l’accasion le premier responsable de l’Association Mali Kanu, Ibrahima Kebé Tamaguidé a rappelé que c’est sous la vigilance et la direction du Président Modibo Kéïta, malgré l’oppression, les brimades, les emprisonnements que le Soudan a finalement arraché sa dignité, au grand dam de la France colonialiste qui a commis le génocide et dépravé notre tissu social pendant sa lugubre occupation. » Le Président Modibo et ses fidèles compagnons ont fait du Mali un pays d’hommes et de femmes véritablement libres et dignes, conformément à la volonté des illustres devanciers. Cet exercice n’a duré que 8 ans (1960 à 1968)« .

Selon lui, le Président Modibo Kéïta est l’une des grandes figures emblématiques de l’Afrique ; il fut le pilier central de la Fédération du Mali, de l’Union Ghana-Guinée-Mali, un fanatique de l’unité africaine et un des Pères Fondateurs de l’OUA.  » Modibo Kéïta était ce fil conducteur répondant aux aspirations profondes du peuple ; un musulman pratiquant, fervent socialiste scientifique, détenteur du prix Lénine pour la paix en 1963« , souligne-t-il.

Selon lui, Modibo Kéïta a lutté durant toute sa vie pour le respect et le bien-être de l’humain sur la terre. Il avait un engagement inébranlable.  Il était un grand combattant pour le bonheur de l’humanité,  » le Seul devant qui, disait le Général De Gaulle, il n’était pas obligé de se courber pour le saluer, tant il était aussi grand que lui « .

« Il fut l’un des plus grands pharaons des temps modernes« , comme l’a déclaré Mamadou Dia, ancien président du Conseil du gouvernement du Sénégal , a-t-il rappelé.

Par ailleurs, l’association Faso Kanu, qui se réclame héritière idéologique du Président Modibo, pense, d’une part, que le monument du Président Modibo Kéïta doit être érigé sur la Place de la Liberté, en lieu et place du monument des combattants tirailleurs sénégalais.  Le Mémorial Modibo Kéïta, symbole de la reconnaissance internationale à la mémoire du Président Modibo Kéïta, ce magnifique don du peuple coréen au peuple du Mali, doit être arraché des mains de ceux qui veulent en faire une coquille vide et doit devenir réellement un lieu sacré de mémoire pour tous les peuples d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine.

L’association suggère, d’autre part, qu’en lieu et place de l’Aéroport International Modibo Keïta-Sénou, qu’il serait plus judicieux, même logique et normal de le remplacer par cela en « Bamako Aéroport International Président Modibo Kéita » et que la pensée du Président Modibo Kéïta soit intégrée dans les programmes scolaires.

Abdoul DEMBELE

Source: l’Indépendant