UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Présentation hier du 4e rapport de l’observateur indépendant dans la mise en œuvre de l’Accord d’Alger: La relégation au second plan des questions de réconciliation et de justice déplorée par le Centre Carter

Présentation hier du 4e rapport de l'observateur indépendant dans la mise en œuvre de l'Accord d'Alger La relégation au second plan des questions de réconciliation et de justice déplorée par le Centre Carter

Les responsables de l’Observateur indépendant dans la mise en œuvre de l’accord issu du processus d’Alger étaient face à la presse, hier mercredi 22 mai, pour présenter leur quatrième rapport. Un document qui intervient dans le sillage de la célébration du quatrième anniversaire de la signature de l’accord pour la paix et la réconciliation signé en mai et juin 2015. Ainsi, la première responsable de cette structure, la diplomate Bisa Williams a déploré le fait que les questions de réconciliation et de justice soient les parents pauvres du processus de mise en œuvre de l’accord.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source: l’Indépendant

Copyright © L'indépendant 2020 | Newsphere by AF themes.