UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Visite du Ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle à l’APEJ: L’agence engagée à jouer toute sa partition pour l’emploi des jeunes

Visite du Ministre de l'Emploi et de la Formation Professionnelle à l'APEJ L'agence engagée à jouer toute sa partition pour l'emploi des jeunes

Le Ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, Jean Claude Sidibé a effectué, hier mercredi, une visite de terrain à la Direction Générale de l’Agence pour la Promotion de l’Emploi des Jeunes (APEJ).Cette visite, qui intervient quelques jours après le décès du Directeur Général de cette structure de formation des jeunes, visait d’une part à se familiariser avec la structure,  d’autre part compatir au deuil du personnel consécutif au décès de son premier responsable survenu le dimanche 12 mai 2019.  

Accueilli à son arrivé par la Directrice Générale Adjointe, Mme Traoré Halima Dabo et ses collaborateurs, le Ministre a aussitôt commencé par la visite des locaux.

Ensuite, au cours de la rencontre qu’il a eue avec les cadres et les représentants du personnel, le Ministre s’est dit peiné, mais rassuré en même temps suite au décès du Directeur de l’APEJ, Aly Kébé qu’il a connu depuis les bancs du lycée. Il s’est dit également impressionné par l’engagement des travailleurs et de la Direction générale à réussir leurs missions et à relever collectivement les défis.

Au regard des attentes des plus hautes autorités pour la jeunesse malienne (diplômé comme non diplômé), il a engagé l’équipe de l’APEJ à jouer toute sa partition pour leur matérialisation de façon immédiate, tout en félicitant les  agents pour les importantes réalisations obtenues au cours des dernières années, notamment dans le cadre des activités HIMO et des programmes de renforcement de l’employabilité.

Solidarité d’esprit autour de la Directrice générale adjointe

L’orateur a exprimé sa compassion au personnel et leur a indiqué que tout sera mis en œuvre pour soutenir l’APEJ et les autres structures en charge de l’emploi et de la formation professionnelle afin de concrétiser les engagements des plus hautes autorités.

Jean Claude Sidibé a invité le personnel à la cohésion et à la solidarité d’esprit autour de la Directrice générale adjointe à qui il a notifié les pleins pouvoirs pour gérer la vacance de pouvoirs en insistant particulièrement sur la visibilité des réalisations.

Concernant la récente suppression de la taxe emploi jeune (TEJ), le visiteur du jour a donné l’assurance que le budget équivalent sera intégralement compensé en accord avec l’ensemble du Gouvernement et les plus hautes autorités.

Auparavant, le Secrétaire général du comité Syndical, Mohamed Malikité avait mis le doigt sur cette suppression qui avait suscité inquiétude et ralentissement des activités.

Les délégués du personnel et le syndicat, mais également les partenaires de l’APEJ dont les stagiaires de 2019 partageaient cette angoisse budgétaire avant de recevoir  les assurances fermes du ministre de l’emploi.

Avant de prendre congé de l’APEJ, le Ministre a sacrifié au rituel de la prière collective et a signé le livre de condoléances ouvert en l’honneur du Directeur Général de la structure rappelé à Dieu.

L’APEJ a pour mission de concourir à la création d’emplois pour les jeunes en milieux urbain et rural, notamment en facilitant leur accès au marché du travail et au crédit.  Le groupe cible de l’APEJ est donc constitué de jeunes (hommes et femmes) âgés de 15 à 40 ans y compris ceux de la diaspora.

Cette structure,  dans la réalisation de ses activités, est confrontée aux contraintes d’insécurité dans les régions du nord et du centre, la récente suppression de la TEJ, la mauvaise perception des missions de l’APEJ par certains jeunes et la faiblesse des recouvrements et des remboursements des prêts consentis aux jeunes.

F.C

Source: l’Indépendant

Copyright © L'indépendant 2020 | Newsphere by AF themes.