UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Mondial de football U20: Les Aiglons, orgueilleux, réussissentune formidable  »remontada » aux dépens des jeunes Saoudiens

Mondial de football U20 Les Aiglons, orgueilleux, réussissent une formidable ''remontada'' aux dépens des jeunes Saoudiens

Le Mali signe sa première victoire au mondial de football des moins de 20 ans. Pour le compte de la deuxième journée des matches de groupes, les Aiglons du Mali ont arraché une victoire précieuse face à l’Arabie Saoudite, hier, au stade municipal de Gdynia (Pologne). Du coup, ils prennent une option pour la qualification aux huitièmes de finale.   

Ce fut compliqué ! Mais l’Equipe nationale Juniors du Mali a pu arracher sa première victoire au mondial de football des moins de 20 ans. Après leur entrée en lice ratée face au Panama (1-1), les Aiglons du Mali se sont bien repris. Pour le compte de la deuxième journée dans le groupe E,  ils ont réalisé une véritable  » Remontada  » face à l’Arabie Saoudite (4-3).

Pourtant, le capitaine Clément Kanouté et ses coéquipiers ont très mal entamé la partie en encaissant deux buts. Des réalisations qui portent les signatures  d’Albirkan (9e ) et d’Altambakti (20e sur penalty).

Piqués dans leur orgueil, les Champions d’Afrique en titre réagissent de la plus belle manière. Grâce à Sékou Koïta (36e) et Ibrahima Koné (54e), ils parviennent à rétablir la parité. Mais, cette joie sera de courte durée puisque Al Ghannam (63e) permet aux Saoudiens de reprendre l’avantage.

Il en fallait plus pour plomber les ailes des Aiglons. Déterminés, ils puisèrent dans leurs ressources mentales pour remettre les pendules à l’heure. Boubacar Traoré (70e) était passé par là. Et alors qu’on s’acheminait vers un résultat de parité, l’intenable Sékou Koïta se joue d’un défenseur saoudien et délivre sur un plateau d’or une passe à Mohamed Camara (90e) qui catapulte le cuir, du plat du pied, dans les filets saoudiens. En dépit d’un temps additionnel de 5 minutes, les poulains du coach Mamoutou Kané dit Mourlé conservent leur avantage.

Ce résultat leur permet de se relancer et de s’emparer de la deuxième place du groupe E derrière la France, qui a dominé un peu plus tôt le Panama (2-0).

Avec 4 points au compteur, les Aiglons du Mali devraient, au pire des cas, se classer parmi les quatre meilleurs troisièmes des 6 groupes confondus, ce qui leur permettrait de disputer les huitièmes de finale. Cependant, si les Champions d’Afrique arrivent à battre la France, lors de la troisième journée, ils termineront premiers du groupe E.

SIC

Source: l’Indépendant

Copyright © L'indépendant 2020 | Newsphere by AF themes.