Prorogation du mandat des députés: La MOE-POCIM s’interroge sur les raisons d’une telle rupture de forme avec la Cour Constitutionnelle

Prorogation du mandat des députés La MOE-POCIM s'interroge sur les raisons d'une telle rupture de forme avec la Cour Constitutionnelle

Le Conseil extraordinaire des Ministres, tenu le vendredi 07 juin 2019, a procédé à l’adoption d’un projet de loi organique relatif à la prorogation, une nouvelle fois, du mandat des députés à l’Assemblée nationale jusqu’au 02 mai 2020 et à la désignation des personnalités chargées de conduire le dialogue politique inclusif. Suite à cette nouvelle prorogation, la Mission d’Observation Electorale-Pool d’Observation Citoyenne du Mali (MOE-POCIM) s’interroge sur les raisons d’une telle rupture de forme avec la Cour Constitutionnelle.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source: l’Indépendant

  

Commissariat du 14è Arrondissement Un trio infernal, qui coupait le sommeil aux paisibles populations de la  commune 4, mis aux arrêts

Commissariat du 14è Arrondissement Un trio infernal, qui coupait le sommeil aux paisibles populations de la commune 4, mis aux

  

Commissariat du 14è Arrondissement Un trio infernal, qui coupait le sommeil aux paisibles populations de la  commune 4, mis aux arrêts

Commissariat du 14è Arrondissement Un trio infernal, qui coupait le sommeil aux paisibles populations de la commune 4, mis aux

%d blogueurs aiment cette page :