EN VISITE À LIBREVILLE: IBK invite ses compatriotes à rester unis et solidaires tout en respectant les lois gabonaises

EN VISITE À LIBREVILLE: IBK invite ses compatriotes à rester unis et solidaires tout en respectant les lois gabonaises

En marge de la célébration du 10è anniversaire de la mort de l’ancien président gabonais, Omar Bongo Ondimba, le président Ibrahim Boubacar Kéita a rencontré, samedi 8 juin, à la résidence de l’ambassadeur du Mali à Libreville, les Maliens vivant au Gabon, dans une atmosphère de joie et de convivialité.

C’est dans une atmosphère de joie et d’allégresse que les ressortissants maliens ont accueilli le président de la République, Son Excellence Ibrahim Boubacar Kéita, tout en le remerciant  sincèrement et chaleureusement pour sa disponibilité à venir les rencontrer. Visiblement, les Maliens du Gabon soutiennent ses actions pour la résolution heureuse de la crise que traverse le pays.

Lors de cette rencontre à la résidence de l’ambassadeur, le Chef de l’État a prôné  un message d’unité, de cohésion et de solidarité, avant d’inviter ses compatriotes à respecter les lois gabonaises. Il a également mis l’accent sur le respect des aînés, l’une des valeurs sociétales faisant notre fierté et notre force, « restez unis et solidaires », a indiqué le chef de l’État. Avant de poursuivre:« Respectez les lois et règlements de la République gabonaise ». 

Le président de la République a exhorté les Maliens à consacrer des efforts pour l’éducation de leurs enfants pour que ces derniers soient compétitifs.

Par ailleurs, Ibrahim Boubacar Kéita a expliqué à ses compatriotes qu’il a tendu la main à l’opposition. Ce qui a conduit à la formation d’un gouvernement de large ouverture.  Il a réaffirmé sa volonté de rassembler tous les Maliens pour la consolidation de la paix et de la cohésion sociale. Il n’a pas raté l’occasion de faire allusion à Tiébilé Dramé qui, selon lui, fait du bon travail.

Le Chef de l’État a également informé la communauté malienne de la désignation  des personnalités chargées de conduire le processus du dialogue politique inclusif, tout en précisant  qu’un comité d’organisation sera mis en place pour assurer la préparation de ces retrouvailles.

D’autre part, Makan Sall, le porte-parole de partis politiques recensés à l’ambassade, a salué ce geste du Chef de l’État de rencontrer la communauté malienne. Parlant du rôle de partis politiques, il dira: « faire de la politique à l’extérieur est un sacerdoce. Nous consacrons notre temps et toute notre énergie à l’éducation populaire. En effet, nous voulons avoir notre place, due à notre statut, au sein de la communauté malienne ». Avant d’ajouter: « Nous remercions sincèrement les autorités gabonaises pour l’accueil et l’hospitalité dont nous bénéficions ».

Mamadou Diawara, le vice-président du Conseil des Maliens du Gabon  (COMAGA) et président du Rassemblement de la Jeunesse Malienne du Gabon (RJMG), qui a été chaleureusement acclamé dès son arrivée, a exprimé sa satisfaction sur la rencontre du président malien avec ses concitoyens.

Moussa DANIOKO (correspondant à Libreville)

Source: l’Indépendant

%d blogueurs aiment cette page :