sam. Juil 11th, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Forum des Administrations fiscales Ouest-Africaines (FAFOA): La gestion des risques dans l’administration fiscaleau cœur d’une rencontre ouverte hier à Bamako

Forum des Administrations fiscales Ouest-Africaines (FAFOA) La gestion des risques dans l'administration fiscale au cœur d'une rencontre ouverte hier à Bamako

Placé sous la présidence du ministre Délégué Chargé du Budget, l’atelier du Forum des administrations fiscales Ouest-africaines (FAFOA) a été ouvert, hier, à l’hôtel Azalaï Salam de Bamako. Pendant trois jours, les délégués venus des 15 pays de la plateforme vont développer le thème :  » la gestion des risques dans l’administration fiscale « .

C’est parti pour trois jours d’échanges entre les experts du Forum des Administrations Fiscales Ouest-africaines (FAFAO). La plateforme, composée des administrations fiscales de 15 pays membres de la CEDEAO,  a ouvert, hier, à l’hôtel Azalaï Salam, un séminaire sur la gestion des risques dans l’administration fiscale. La cérémonie d’ouverture était présidée par le représentant du ministre Délégué chargé du Budget, Mamadou Lamine Samaké.

Dans son intervention, le Directeur général des Impôts, Mathias Konaté a situé l’évènement dans son contexte. A ses explications, la présente session  est un espace approprié de concertation et d’échanges pour les administrations fiscales. »En effet, dans un monde en mouvement où se dessine le regroupement des grandes organisations fiscales, le Forum apparaît comme un outil permettant la meilleure garantie d’une prise en compte des problèmes spécifiques des administrations fiscales des pays francophones, anglophones et lusophones de la CEDEAO« , a-t-il soutenu.

Puis de poursuivre : « dans ce cadre, plusieurs thèmes ont déjà fait l’objet de débats riches et fructueux durant les précédentes sessions et dont les conclusions ont été traduites en recommandations pertinentes aux hautes autorités des différents pays« .

En ce qui concerne le thème de la présente session, Mathias Konaté affirme qu’il répond à  » une préoccupation commune des administrations fiscales  et est aussi d’actualité au niveau de la Commission de la CEDEAO« .

Ses propos ont été corroborés par le Secrétaire Exécutif du FAFOA, Babatunde Olada, qui ajoutera que l’une des attentes de cet atelier consiste à prendre en compte la gestion des risques dans l’administration fiscale dans tous les programmes.

Pour sa part, le représentant du ministre Délégué Chargé du Budget a laissé entendre que la présence effective des délégués des pays membres à cette rencontre constitue en soi un motif de satisfaction et d’espérance.

« Je me réjouis que cet atelier offre un cadre formel d’échanges privilégiés entre les administrations fiscales des pays membres de la CEDEAO, et au-delà, un espace de renforcement de la coopération Sud-Sud« , a confié Mamadou Lamine Samaké.

Avant d’ajouter que  » c’est donc l’occasion pour moi d’affirmer mon soutien au Forum dans son ambition affichée de développer la mutualisation des expériences en matière de législation et de gestion de l’impôt et de mener des réflexions pertinentes en vue d’une mobilisation durable des recettes dont nos pays ont le plus pressant besoin« .

Ainsi, durant trois jours, les participants sont appelés à aborder le thème sous tous ses aspects. Il s’agira notamment de l’identification des risques, des outils de base de la gestion des risques, de l’intégration de la gestion des risques dans l’administration fiscale…

Sory Ibrahima COULIBALY

Source: l’Indépendant