sam. Mai 15th, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

9e congrès de la société de chirurgie du Mali: Les spécialistes épluchent les thématiques liées aux urgences, aux cancers et aux complications postopératoires

9e congrès de la société de chirurgie du Mali Les spécialistes épluchent les thématiques liées aux urgences, aux cancers et aux complications postopératoires

Forum d’expressions, d’échanges, de renforcement et d’actualisation des connaissances pour les spécialistes de l’intérieur du pays, le 9e congrès, à travers les différents symposiums, permettra aux spécialistes de haut niveau d’éplucher les différents thèmes proposés. Au programme, plus de 26 conférences et 230 communications.

Les travaux du 9e congrès ordinaire de la Société de Chirurgie du Mali (SOCHIMA),  ont  été lancés par le ministre de la Santé et des Affaires sociales, Michel Hamala Sidibé. Ce forum, de trois jours, enregistre la participation de plus de 600 participants venus du Burkina, de la Côte d’Ivoire, du Niger, du Sénégal, de la Tunisie, du Togo, du Gabon et du Mali.  Des thématiques comme les urgences, les cancers et les complications postopératoires seront largement débattues par les spécialistes.

S’adressant à l’auditoire, à l’ouverture des travaux, le président de la SOCHIMA, le Pr. Zimogo Zié Sanogo, a affirmé que leur société regroupe l’ensemble des spécialités chirurgicales et d’anesthésie-réanimation du Mali. Parlant des thèmes qui seront débattus, l’orateur a indiqué que les urgences, le cancer, les complications postopératoires constituent des préoccupations partagées dans  leur discipline.

S’agissant des urgences, il a souligné qu’elles sont transversales à toutes les spécialités chirurgicales et constituent un véritable pôle d’intérêt quant à leurs aspects diagnostics et thérapeutiques. Il notera que, dans la littérature, la fréquence des urgences chirurgicales représente 60 à 82% de toutes les urgences.

Pour ce qui relève des cancers, le président de la SOCHIMA signale qu’ils constituent la deuxième cause de mortalité mondiale et indique que  » au Mali, selon le registre du cancer en 2014, 1628 cas ont été enregistrés chez l’homme. Le cancer le plus fréquent est celui de l’estomac avec 11,6%, chez la femme, le cancer du col utérin occupe la 1èreplace avec 28,5% « .

A travers cette rencontre, précise-t-il, il s’agira pour eux de contribuer au développement professionnel continu, en vue d’offrir des soins de qualité aux populations.

Un bel hommage a été rendu au ministre Sidibé, qui a rappelé que  » ce congrès cadre bien avec les missions de son département. Le Président de la République a inscrit la couverture sanitaire universelle dans son programme présidentiel d’urgence sociale pour une meilleure prise en charge des besoins de santé des populations, de façon non discriminatoire, ainsi que dans le cadre de la promotion du capital humain. Nous avons le devoir de renforcer les plateaux techniques de nos hôpitaux, afin d’améliorer la qualité de soins des patients « , a-t-il souligné.

Avant de conclure, le ministre de la Santé et des Affaires sociales, Michel Hamala Sidibé, a indiqué que 234 millions d’interventions chirurgicales majeures sont pratiquées chaque année dans le monde, selon l’OMS qui, lors de sa 35e session, a considéré la chirurgie comme une composante essentielle de la couverture sanitaire universelle,  » l’amélioration des soins chirurgicaux contribue à sauver la vie et à assurer un bien-être. La Société de Chirurgie du Mali est une société qui regroupe des spécialités telles que l’anesthésie, la réanimation et le combat que ses membres mènent est savant, unique et exemplaire « , a  dit le ministre Sidibé.

Rappelons que la tribune a été mise à profit pour rendre un vibrant hommage à quelques sommités qui ont marqué la profession au Mali et à travers le monde.  Il s’agit des  Professeurs Sambou Soumaré, Abdel Karim Koumaré, feu Abdoul Kader Traoré  dit ‘‘Diop » et feu Gangaly Diallo.

Une projection vidéo, résumant 65 ans de vie de feu Pr. Gangaly Diallo, affectueusement appelé  » G « , a été réalisée. Un bel hommage que  son élève,  le Pr. Adégné Togo, Chef de Service de Chirurgie générale au CHU Gabriel Touré, a rendu à son maître qui, à travers son savoir-faire, a su donner le sourire à des milliers de patients.

La cérémonie a pris fin par la remise de Ciwara  à différentes sommités de la médecine, à savoir le Pr. Sambou Soumaré, le Pr. Abdel Karim Koumaré, au Pr. feu Abdoul Kader Traoré  dit  »Diop » et au Pr. feu Gangaly Diallo.

RamataTembely et Sanata Goïta stagiaire

Source: l’Indépendant