UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Israël: le retour de l’ancien Premier ministre Ehud Barak en politique

Israël: le retour de l'ancien Premier ministre Ehud Barak en politique

L’ancien Premier ministre Ehud Barak a annoncé son retour en politique. Il va créer son propre parti et se présentera au scrutin législatif du 17 septembre prochain. L’ex-chef du gouvernement s’est fixé un objectif : faire tomber Benyamin Netanyahu.

Son parti n’a ni nom ni logo pour le moment. Mais sa mission a été clairement établie lors de la conférence de presse de lancement, ce mercredi: « Le gouvernement Netanyahu, avec ses messianistes fanatiques, sa direction corrompue et son régime doit être abattu et non sauvé », a déclaré Ehud Barak. Pour l’ancien Premier ministre, c’est « le futur de l’entière entreprise sioniste », l’avenir du pays, qui est en jeu et il se devait, assure t-il, de revenir « dans l’arène ».

Pari double

Le pari d’Ehud Barak est double : il espère tout d’abord replacer au coeur du débat politique les affaires de corruption visant Benyamin Netanyahu. Depuis la dissolution de la Knesset il y a un mois,la campagne électorale est inexistante. L’opposition n’arrive pas à se faire entendre. Ehud Barak juge que la campagne de la liste Bleu et Blanc « manque d’énergie ». Lui revient dans le jeu pour mettre les mains dans le camboui, donner des coups.

Faire basculer les déçus des années Netanyahu

Sur le plan des mathématiques électorales, Ehud Barak espère faire basculer quelques électeurs de centre droit vers le bloc de centre gauche, des déçus des années Netanyahu. L’ancien général n’est pas en mesure de revenir au poste de Premier ministre mais il veut apporter les quelques sièges qui manquent à l’opposition pour devenir majoritaire.

Source: Rfi

 
Copyright © L'indépendant 2020 | Newsphere by AF themes.