Amélioration des conditions de vie et d’étude des étudiants maliens: Bancarisation des étudiants à 95%, transport peu onéreux, gratuité des médicaments En perspective : du Wifi de qualité dans les résidences universitaires et l’assurance de santé

Please follow and like us:

  • Share

Amélioration des conditions de vie et d'étude des étudiants maliens Bancarisation des étudiants à 95%, transport peu onéreux, gratuité des médicaments En perspective : du Wifi de qualité dans les résidences universitaires et l'assurance de santé

Sous la férule du Colonel Ousmane Dembélé, Directeur Général du Centre National des Œuvres Universitaires (CENOU) les conditions de vie et de travail des étudiants s’améliorent incontestablement. Nous avons fait le point avec lui dans l’article que nous vous proposons ci-dessous.

L’entrée, le Directeur général a indiqué que sa structure se porte plutôt bien malgré la période difficile que vit notre pays. En place depuis une année et demie, Colonel Ousmane Dembélé a expliqué qu’il a trouvé au sein de ce centre des hommes et femmes très rompus à la tâche.  Néanmoins, il reconnaît que le CENOU était confronté à un certain nombre de difficultés qui nécessitaient des visions portées vers le changement (soit dans la continuité ou dans la rupture).

Son premier grand chantier a concerné la bancarisation  des étudiants. A cet égard, il a souligné qu’il s’est fixé l’objectif de la réaliser à 100% chaque année.

En termes plus clairs, il s’agit de permettre à chaque nouveau bachelier d’avoir sa carte bancaire pour recevoir facilement son trousseau et sa bourse. Il a rappelé que le taux de bancarisation se situait entre 24 et 25% lorsqu’il prenait fonction. Il  est actuellement porté à 95%. Autrement dit, des progrès tangibles ont été accomplis à cet égard.

Second grand défi : le traitement des allocations financières était jusque-là effectué par un prestataire. Il est désormais fait par les agents du CENOU. Pour y parvenir le Directeur général et ses agents  ont apporté des innovations majeures à leur service informatique et de communication ainsi que celui chargé de la gestion desdites allocations.

L’une des préoccupations majeures des étudiants était le transport de la colline de Badalabougou abritant des facultés et le campus universitaire de Kabala très éloignés l’un de l’autre. Sur ce sujet, le colonel Ousmane Dembélé a laissé entendre : «  Il y avait beaucoup à faire. Nous étions confrontés aux problèmes de la déperdition des recettes au niveau de l’embarquement. » Pour faire face à ce problème dont la résolution était vitale, il a fallu instaurer une carte de transport estudiantine, peu onéreuse.

 » Autrefois les étudiants prenaient le bus à 50 FCFA pour chaque trajet. Ça leur revenait très cher sur l’année. Mais avec cette carte, ils ne paient que 7000 FCFA par an. Cela permet du coup au CENOU de sécuriser ses recettes « , précise-t-il.

Sur le plan sécuritaire, notre interlocuteur a martelé que  » les consultations médicales étaient gratuites mais les médicaments étaient payants jusqu’à un certain niveau. » Ils ont été totalement rendus gratuits dans l’ensemble des centres de santé du CENOU. Ce qui constitue, à son entendement,  » une bonne bouffée d’oxygène pour les étudiants « .

Dans le domaine de la relance des activités sportives, culturelles et artistiques, il souligna que ces pratiques ont été innovées avec l’organisation de «  la Semaine des œuvres universitaires. » La première édition a eu lieu en 2018. Elle a regroupé l’ensemble des instituts d’enseignements supérieurs du Mali avec comme invité d’honneur le Burkina Faso. Ces retrouvailles sportives, dont l’éclat fut rehaussé par la présence de ce pays voisin, ont été  » appuyées par les plus hautes autorités du pays « .

Beaucoup de projets en perspective

En termes des perspectives, le Colonel Ousmane Dembélé précisera qu’il compte améliorer la sécurité des résidences universitaires. Pour ce faire, dit-il,  » nous sommes en train de mûrir de nombreux projets. » Par ailleurs, il projette de mettre en place un système de dépôt en ligne des demandes de bourses. Ce qui mettra la technologie en avant pour soulager la souffrance des nouveaux étudiants. Et leur évitera de faire la queue pour leur demande de bourses.

Aussi, annonce-t-il,  » nous allons équiper l’ensemble de nos résidences en Wifi de très bonne qualité. Aujourd’hui le Wifi n’est plus un luxe mais un outil de travail pour les étudiants « . A ses dires,  » de nombreux changements ont été apporté par rapport à l’installation des étudiants et à leur organisation dans les campus « . En plus, il souhaite  » instaurer une assurance santé pour les étudiants car les centres de santé du CENOU ne peuvent pas prendre en compte toutes les maladies. » Il envisage également de créer une structure d’observatoire de la vie d’étudiants, un service de suivi pour guider et orienter le CENOU dans ses prestations.

À l’interne, Colonel Dembélé veut améliorer le parc auto, mettre l’accent sur la formation continue de son personnel, renforcer la coopération entre sa structure et d’autres partenaires.

Sur le registre de leur rapport avec l’extérieur, il a fait remarquer :  » Nous avons des relations bilatérales avec le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Sénégal et tant d’autres. Nous avons travaillé avec la France, le Togo et le Sénégal que nous avons visités dans le cadre des échanges d’expérience notamment sur la bancarisation, le logement et la santé. »

De plus, révèle-t-il, «  nous avons en projet d’établir une convention avec le CENOU du Burkina Faso qui nous a, d’ailleurs, invités à sa « semaine culturelle « . Il estime que l’intégration des peuples doit passer par les étudiants qui sont les futurs de nos pays. Par ailleurs, il rassure les étudiants maliens que son Centre, conformément à son slogan  » CENOU au service des étudiants  » les soutiendra et les accompagnera. A l’entendre, ce slogan n’est pas un simple alignement de mots, «  nous voulons le vivre et le matérialiser au quotidien avec eux « . Le CENOU sera toujours au rendez-vous pour soutenir et accompagner les projets des étudiants. «  Je leur demande de se mobiliser pour la réussite de leurs études afin de garantir un avenir meilleur à notre pays« , conclut-il.

Il convient de rappeler que le Centre National des Œuvres Universitaires (CENOU) est un établissement public à caractère administratif. Il a pour mission de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des étudiants de l’enseignement supérieur.

Il est notamment chargé, d’une part d’assurer ou faire la gestion des prestations à fournir aux étudiants en matière de logement, de restauration et de transport; de participer à la prise en charge des problèmes sanitaires et sociaux des étudiants bénéficiaires des œuvres universitaires ; de contribuer à l’organisation des activités sportives, sociales et culturelles des étudiants.

D’autre part, il a vocation à gérer les allocations financières et les aides sociales accordées aux étudiants inscrits au Mali ; donner aux étudiants toutes les informations sur les conditions de vie et d’étude ; faciliter la prise en charge des étudiants dans le cadre de leur mobilité en application des conventions interuniversitaires ; gérer les infrastructures sportives et culturelles des étudiants et effectuer ou faire effectuer toutes études relatives aux œuvres universitaires.

Sous la tutelle du ministère Chargé de l’Enseignement supérieur qui assure la présidence de son conseil d’administration, le CENOU fut créé par l’ordonnance no 01-051/P-RM du 25 septembre 2001, modifiée par la loi no 06-037/AN-RM du 11 août 2006. Il est un établissement public à caractère administratif (EPA) de la République du Mali.

Abdoul DEMBELE

Source: l’Indépendant

  

CAN 2021: changement de dates en perspective

Please follow and like us:CAN 2021: changement de dates en perspective Et si la CAN 2021 n’avait pas lieu en

   

19e session du Conseil d’administration de la CANAM Sous le signe de la réduction des charges pour atteindre les résultats escomptés

Please follow and like us:19e session du Conseil d’administration de la CANAM Sous le signe de la réduction des charges

  

CAN 2021: changement de dates en perspective

Please follow and like us:CAN 2021: changement de dates en perspective Et si la CAN 2021 n’avait pas lieu en

   

19e session du Conseil d’administration de la CANAM Sous le signe de la réduction des charges pour atteindre les résultats escomptés

Please follow and like us:19e session du Conseil d’administration de la CANAM Sous le signe de la réduction des charges

%d blogueurs aiment cette page :