Colloque international sur la médiation en Afrique: Les acteurs de la recherche de paix partagent leurs expériences de médiation

Please follow and like us:

  • Share

Colloque international sur la médiation en Afrique Les acteurs de la recherche de paix partagent leurs expériences de médiation

L’Ecole de Maintien de la Paix Alioune Blondin Bèye abrite, depuis hier jeudi, un Colloque international sur  » La médiation en Afrique : succès, limites, possibilités et perspectives d’amélioration, sur la base des expériences vécues sur le continent « . Ce colloque de haut niveau a pour objectif de créer un espace d’échanges d’expériences sur des processus de médiation conduits jusqu’ici, afin d’optimiser la gestion présente et future des conflits sur le continent.

Cette rencontre de trois jours, réunit les hauts fonctionnaires de l’Union Africaine, des communautés régionales, des missions de paix, des acteurs étatiques, des organisations de la société civile, des Institutions de recherche travaillant sur les questions de médiation, paix et sécurité.

Ce colloque vise spécifiquement à documenter et partager les leçons apprises et les bonnes pratiques tirées des expériences de médiations conduites par l’Union Africaine, les communautés régionales et les acteurs nationaux. Aussi, discuter des défis actuels dans la conduite des processus de médiation ainsi que la mise en œuvre des Accords de paix issus de processus de médiation. Enfin, il vise à innover dans des nouvelles formes de dialogues audacieuses et inclusifs avec l’ensemble des acteurs aux conflits.

Des échanges portent notamment sur  »  Le diagnostic des processus de médiation en Afrique « ,  » L’interaction entre les divers intervenants dans le processus de médiation « ,  » La participation des femmes et des jeunes dans le processus de médiation « ,  » Le rôle des Centres d’excellence de formation de l’UA et des Communautés Economiques Régionales « .

Face à la complexité des conflits sur le continent et aux multiples défis liés aux processus de mise en œuvre effective d’accords obtenus souvent avec l’aide ou même sous la pression de tierces parties ( médiateurs, facilitateurs etc.), force est de constater que pour donner une véritable impulsion aux changements et transformations  » post médiation « , il est plus que jamais nécessaire de valoriser davantage le rôle des acteurs nationaux dans la médiation. Il ressort en effet, que les interventions internationales ne s’inscrivent, généralement, pas dans la longue durée et ne suffissent pas, à elles seules, pour résoudre les conflits complexes et multidimensionnels.

Ces types de situations requièrent une réponse systématique plus large et à fort ancrage social, fondée sur des mécanismes durables et adaptés au sein de différentes communautés ou d’un pays donné.

Présidant la cérémonie d’ouverture, le ministre de la Cohésion Sociale, de la Paix et de la Réconciliation Nationale, Lassine Bouaré a relevé que le continent africain en général et le Mali, en particulier a toujours été et demeure un pays de dialogue, de négociation et de tolérance.  » Nos communautés ont géré et continuent de gérer divers conflits à travers des mécanismes propres à elles « , a-t-il indiqué. La médiation demeure aujourd’hui la voix la plus usitée dans la résolution des conflits. C’est la raison pour laquelle, le Mali organisera, dans les jours à venir, le dialogue national, annonce-t-il.

Quant à la Chargée de la politique de l’Ambassade de Canada, Stéfanie Bergeron, elle a indiqué que la médiation est un outil essentiel pour la paix. La réponse sécuritaire, à elle seule, ne  peut résoudre les conflits.

 » La paix passe par le dialogue et la cohésion sociale « , a-t-elle laissé entendre. Avant de préciser que le Canada appuie la médiation au Mali, incluant les efforts du Centre pour le dialogue humanitaire pour faciliter et mettre en œuvre un accord de paix à Mopti et supporter les efforts de médiation des autorités maliennes dans la région.

Falé  COULIBALY

Source: l’Indépendant

  

4è édition des Journées Nationales des Ressources Humaines Une participation massive des gestionnaires souhaitée

Please follow and like us:4è édition des Journées Nationales des Ressources Humaines Une participation massive des gestionnaires souhaitée Les Journées

  

4è édition des Journées Nationales des Ressources Humaines Une participation massive des gestionnaires souhaitée

Please follow and like us:4è édition des Journées Nationales des Ressources Humaines Une participation massive des gestionnaires souhaitée Les Journées

%d blogueurs aiment cette page :