sam. Mai 21st, 2022

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Forum des Administrations fiscales Ouest-Africaines (FAFOA): Vers l’intégration du management du risque au sein de l’organisation

Forum des Administrations fiscales Ouest-Africaines (FAFOA) Vers l'intégration du management du risque au sein de l'organisation

Le Forum des Administrations Fiscales Ouest-africaines (FAFOA) s’est déroulé, du 25 au 27 juin, à l’hôtel Azalaï Salam de Bamako. Durant trois jours, les délégués venus des 15 pays de la plateforme ont mené des réflexions pour dénouer la problématique de la gestion des risques dans l’Administration fiscale. A cet effet, plusieurs recommandations ont été formulées.

La gestion des risques sera intégrée dans l’Administration fiscale. C’est l’une des recommandations phares prises lors du Forum des Administrations fiscales Ouest-Africaines (FAFOA), tenu du 25 au 27 juin, à l’hôtel Azalaï Salam de Bamako.

En effet, à l’issue de trois jours de travaux, les experts du FAFOA ont approfondi la réflexion pour mieux appréhender le management du risque dans l’administration fiscale. Ainsi, après avoir échangé sur la  compréhension du risque, de son identification, de son évaluation, de son analyse ainsi que des stratégies fonctionnelles et opérationnelles à mettre en œuvre, les participants ont décidé que des règles et procédures seront actualisées en fonction de l’organisation des administrations fiscales.

Ainsi, des recommandations ont été formulées. Il s’agit, entre autres, de l’intégration inclusive de la gestion des risques dans l’administration fiscale et l’utilisation d’un cadre de renseignement pour offrir aux autorités fiscales de nouvelles possibilités d’accroître le respect des lois fiscales ; l’établissement d’un entrepôt de données qui relie, de façon transparente, toutes les données à l’échelle de l’organisation et l’utilisation d’outils et techniques appropriés d’extraction, d’analyse et d’appariement des données pour comprendre et utiliser efficacement les données.

S’y ajoutent le recrutement et le maintien en poste des ressources humaines possédant les compétences ; l’éclaircissement des lois fiscales quant à leur intention et leur interprétation ; l’établissement d’un système de gestion des risques qui fournit une assurance raisonnable que les objectifs sont atteints…

Pour le Directeur général adjoint des Impôts du Mali, Oumar B. Maïga,  » la démarche est innovatrice et l’engagement des autorités à la mettre en place ne fera aucun doute, compte tenu des résultats tangibles attendus en matière d’impact sur les recettes à collecter pour le bien être de toutes les parties prenantes« .

Il a aussi ajouté que les recommandations issues de l’atelier feront l’objet d’une attention particulière au niveau des administrations fiscales du FAFOA.

Sory Ibrahima COULIBALY

Source: l’Indépendant