UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

A la faveur d’une rencontre avec le président de l’ADP-Maliba, Soumaïla Cissé fait parvenir un message au Triumvirat « Notre disponibilité est totale tant pour discuter des problèmes de la Constitution que de ceux relatifs aux députés »

A la faveur d'une rencontre avec le président de l'ADP-Maliba, Soumaïla Cissé fait parvenir un message au Triumvirat "Notre disponibilité est totale tant pour discuter des problèmes de la Constitution que de ceux relatifs aux députés"

L’absence notoire du président de l’URD, Soumaïla Cissé, lors de la conférence de presse organisée, le vendredi 28 juin dernier, à la Pyramide du souvenir par l’ADEMA Association, le CNID-FYT, les FARE, y compris le CSTM et le FOSC, pour dénoncer, entre autres,  » l’amorçage sans consultation aucune du dialogue politique inclusif et la prorogation du mandat des députés  » s’explique enfin. Pour rappel, l’URD s’était fait représenter par plusieurs de ses cadres à la cérémonie de l’installation par le président IBK du Triumvirat  devant conduire  ledit dialogue, le mardi 25 juin passé. Le parti apportait ainsi sa caution à ce processus alors que les partis et associations, cités plus haut, y avaient, eux, brillé par leur absence. C’est ainsi que lors d’une rencontre avec le nouveau président de l’ADP-Maliba, Youba Bâ, qui s’est tenue au siège de l’URD, le jeudi 4 juillet dernier, Soumaïla Cissé a réaffirmé sa disponibilité totale à échanger avec le Triumvirat et à participer au dialogue politique inclusif. De quoi susciter des interrogations sur les véritables liens qui l’unissent à ses soi-disant partenaires de lutte (FARE, CNID, ADEMA ASSOCIATION)

Lire la suite dans l’indépendant

Source: l’Indépendant

Copyright © L'indépendant 2020 | Newsphere by AF themes.