Salon de l’Entrepreneuriat et des PME Une semaine pour construire l’entrepreneuriat jeune et féminin

Please follow and like us:

  • Share

Salon de l'Entrepreneuriat et des PME Une semaine pour construire l'entrepreneuriat jeune et féminin

Dans le but de contribuer au développement économique du pays et faire de l’entrepreneuriat un levier d’émergence économique, le ministère de la Promotion de l’Investissement privé, des Petites et Moyennes Entreprises et de l’Entreprenariat national a décidé d’accompagner les jeunes et les femmes entrepreneurs, à travers le lancement, hier, du Salon de l’Entrepreneuriat et des Petites et Moyennes Entreprises (PME).

Sous la houlette de la ministre Safia Boly, la première édition du Salon, qui vise à pallier les insuffisances, notamment l’accès au crédit bancaire, se tiendra  du lundi 22 au vendredi 26 juillet, à Bamako, sous la haute présidence du président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita.

Premier du genre, le Salon de l’entrepreneuriat et des Petites et Moyennes Entreprises (PME), qui met en avant l’innovation dans la création d’emploi, envisage d’accueillir plus de 200 participants, sur la base 8455 PME identifiées de Kayes à Kidal, évoluant dans l’informel.

Le département travaille pour la classification, la labélisation et la catégorisation de ses PME pour faciliter le financement de projets. Estimé à 190 millions de FCFA, le Salon est financé par l’Etat, en collaboration avec Orange-Mali, le Conseil National du Patronat du Mali (CNPM), la Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali et la Banque Mondiale.

En effet, le choix des jeunes et des femmes pour ce Salon est consécutif au fait qu’ils constituent plus de la moitié de la moitié. C’est pourquoi, la chance sera donnée aux femmes porteuses de projets de pouvoir saisir des opportunités. La Petite et Moyenne Entreprise a été identifiée comme un des leviers essentiels en ce sens que les effets d’entrainement sur le reste de l’économie, en termes de création d’emplois, de diversification de la production, d’utilisation des ressources productives locales, demeurent  réels.

Au regard du poids des PME dans le tissu économique malien, le ministère a décidé d’accompagner le secteur en vue de favoriser leur accès au financement bancaire dans les perspectives d’accroitre leur contribution au Produit Intérieur Bruit et à la création d’emplois.

Dans la mise en œuvre de cette stratégie, le développement des PME est devenu une priorité avec l’existence de divers  programmes et projets d’appui. Des secteurs porteurs comme l’Agriculture, le Numérique, les BTP, les Mines, la Culture pourront contribuer à résoudre, de façon durable, cette problématique. Il ressort des constats que les femmes et jeunes sont souvent victimes de l’inadéquation entre la formation et l’emploi ; la faible exploitation du potentiel entrepreneurial des jeunes, les difficultés dans les montages et financement des projets et la faible culture entrepreneuriale.

Ce qui, selon la ministre Safia Boly, explique le souci constant de son département à trouver les voies et moyens pour concrétiser ce potentiel de manière à promouvoir un secteur de la PME fort et organisé.

L’entrepreneuriat, a-t-elle dit, augmente la capacité productive de l’économie en stimulant la création d’emploi, la croissance et le revenu. Au Mali, le tissu entrepreneurial est constitué à 90% de PME. Parmi celles-ci, 80% évoluent dans le secteur informel, qui contribue à lui seul à 62% de la valeur ajoutée, soit 55% du PIB, selon l’INSTAT, en 2017.

C’est pourquoi, l’objectif premier de ce salon est de promouvoir l’entrepreneuriat, en rendant visibles et accessibles tous les outils d’accompagnement disponibles pour les entrepreneurs, tout en améliorant la réflexion sur le climat des affaires et susciter l’esprit entrepreneurial chez d’autres.

Pour la réussite de cet espace, le Salon s’articulera sur trois grands axes que sont  les Ateliers et le Coaching, la Formation et les Expositions.

Une trentaine de stands seront exposés et répartis entre les banques, les institutions de micro- finance et les structures qui œuvrent pour l’emploi des jeunes. Pour donner l’appui de proximité, une caravane sera ensuite menée dans les capitales régionales.

A l’issu du concours qui sera lancé durant la semaine du salon, les cinq meilleurs projets seront financés et accompagnés par le département.

F.Mah Thiam KONE

Source: l’Indépendant

  

Office national des pupilles en république du Mali 300 enfants recevront bientôt leurs cartes de pupilles

Please follow and like us:Office national des pupilles en république du Mali 300 enfants recevront bientôt leurs cartes de pupilles

  

Office national des pupilles en république du Mali 300 enfants recevront bientôt leurs cartes de pupilles

Please follow and like us:Office national des pupilles en république du Mali 300 enfants recevront bientôt leurs cartes de pupilles