UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

LA MINISTRE DE LA CULTURE, Mme N’Diaye Ramatoulaye Diallo: « Mon département fait le pari d’une excellente Biennale en 2020 »

La ministre de la Culture, Mme N'Diaye Ramatoulaye Diallo: "Mon département fait le pari d'une excellente Biennale en 2020"

La 11e édition de la Biennale Artistique et Culturelle du Mali aura lieu en 2020, selon les responsables du ministère de la Culture du Mali. Pour mieux préparer cette édition, la Direction Nationale de l’Action Culturelle, avec l’appui financier de la GIZ, à travers le projet  »Donko Ni Maaya », a initié une session de renforcement des capacités des administrateurs et techniciens chargés de la mise en œuvre de Biennale artistique et culturelle du Mali.

Cette session de cinq jours, qui a débuté le mardi 23 juillet et prendra fin ce samedi 27 juillet au Palais  de la Culture, regroupe les participants venus du District de Bamako et de toutes les régions du Mali. Elle vise à rehausser le niveau de l’ensemble des encadreurs de troupe et l’ensemble des acteurs étatiques impliqués dans la mise en œuvre pratique et organisationnelle de la Biennale Artistique et culturelle.

Il s’agit d’enclencher, au sortir de cette rencontre, le processus irréversible d’une bonne organisation de la prochaine édition de cet événement.

La  ministre de la Culture, N’Diaye Ramatoulaye Diallo, qui présidait l’ouverture de la rencontre, a affirmé: « la  Biennale doit s’inscrire aujourd’hui dans une dynamique d’industries culturelles et devenir un pôle de développement socioéconomique pouvant contribuer à la création d’emplois, à la génération des revenus, donc à la réduction de la pauvreté. Mon Département fait le pari d’une excellente Biennale en 2020 et ce pari ne peut être tenu que si nous commençons sérieusement la réflexion et le travail d’organisation ».

L’atteinte d’un tel objectif, selon la ministre, passe par la création des infrastructures culturelles adéquates et adaptées, qui servent non seulement pendant la biennale mais aussi après celle-ci, la meilleure rentabilisation des produits de la Biennale et des activités artistiques et culturelles, la professionnalisation des formations artistiques et des artistes.

Cette rencontre s’inscrit ainsi dans la droite ligne d’une meilleure performance des prochaines Biennales et c’est tout le sens du concept que porte le plan d’actions 2019-2020 de la Direction Nationale de l’Action Culturelle. Ce plan d’actions intitulé « Culture Performante »est un ensemble de projets et d’actions de réformes qui vise à créer les conditions les meilleures pour que la culture fasse, enfin, vivre son homme.

B DIABATE

Source: l’Indépendant

Copyright © L'indépendant 2020 | Newsphere by AF themes.