1er Arrondissement du Commissariat  de Kati Une bande de voleurs à main armée mise hors d’état de nuire

1er Arrondissement du Commissariat de Kati Une bande de voleurs à main armée mise hors d'état de nuire

Ces trois dernier mois ont été marqués dans les quartiers logements sociaux de Sikoro et Sananfara de Kati par des cas de vols à main armée. Pour illustration, le lundi 8 juillet 2019, le sieur Baréma Traoré, assureur de son état,  s’est présenté au commissariat en possession d’un pistolet automatique de marque tchèque calibre 9 mm avec un chargeur comportant 3 balles. Il a déclaré avoir été victime d’une tentative de vol à main armée de la part de deux individus dont l’un qu’il dit « très costaud » et l’autre mince. Il a ajouté avoir engagé un corps à corps avec le premier qui a abandonné son arme dans sa chambre et a aussi trouvé une paire de chaussures devant son domicile. Aussi, le mercredi 10 juillet, le sieur Sékou Touré, enseignant de son état, s’est présenté au commissariat portant une blessure à sa cuisse gauche. Il dit avoir reçu une balle tirée par un individu « très costaud » qui tentait de voler sa moto avec un autre « plus petit » à son domicile sis au quartier Sananfara extension communément appelé Fouga.

Suite à ces cas en série et plusieurs autres, le divisionnaire Mahamadou Solo Diakité, chargé du 1er arrondissement de police de Katia, a instruit à sa Brigade de Recherches conduite par le Major Souleymane Z. Coulibaly dit « Konkoun Solo » de multiplier les sorties dans les quartiers concernés. Ainsi, le chef BR, en fin stratège, a adopté une méthode de diversion  en constituant un dispositif léger composé de quatre éléments dont un dans le véhicule et les trois autres sur deux motos. Le rôle de l’élément à bord du véhicule consistant à se garer en un point et d’observer tout en restant en contact  avec les motocyclistes. Après avoir tourné à travers le quartier Sananfara extension, le lundi 15 Juillet entre 4 et 5 heures, les motocyclistes en pause (mais en surveillance), alors qu’il y avait coupure d’électricité dans le quartier, ont entendu un bruit. Quand ils se sont transportés sur les lieux pour en savoir davantage, ils ont aperçu un individu costaud bloqué le long du mur d’un domicile ressemblant au signalement fait par les différentes victimes.

A leur présentation  »Police »,l’individu a pris ses jambes à son cou. Au bout d’une course poursuite engagée à moto et à pied lors de laquelle il s’est débarrassé d’un pistolet automatique de marque tchèque portant  calibre 7,65 mm, il a été cerné dans une villa en chantier et interpellé en possession d’une paire de cisailles. Sur son identité, il a déclaré se nommer Drissa Konaté, 38 ans, natif de Sokonafing, mais domicilié au quartier Samakébougou de Kati. Interrogé, il a reconnu différents cas de vol, au total 8 commis à travers les quartiers de la cité des logements sociaux ATTbougou et Sananfara extension. Il a cité son second du nom de Seydou Traoré dit Bayini alias « Findjougouni »23 ans, domicilié à Bougouba Bamako, zone industrielle et son receleur de bijoux du nom de Mor Diongue, un Sénégalais. Tous deux ont été interpellés par la BR.  Ils ont tous reconnu les faits. Le nommé Seydou a aussi cité le nommé Abdoulaye Traoré dit Badoulaye, 24 ans, domicilié à Bakaribougou comme étant le receleur des appareils téléviseurs et autres matériels.

Le mode opératoire de cette bande consistait à rentrer dans les domiciles nuitamment par effraction en braquant les occupants avec leur arme, en emportant télés écran plat, motos, bijoux et objets de valeur etc. Deux téléviseurs écran plat, deux motos, des téléphones et un jeu PlayStation ont été retrouvés et restitués aux différentes victimes. Il est à noter que le chef de la bande, Drissa Konaté, un récidiviste, a déjà purgé une peine de 10 ans de réclusion pour meurtre.

Les quatre suspects ont été présentés au procureur le vendredi 26 juillet.

Les populations n’ont cessé d’affluer au commissariat pour saluer, remercier et féliciter le Commissaire Mahamadou Solo Diakité et ses hommes pour le démantèlement de ce réseau qui a fait  trop de dégâts.

Saidou A. DIAKITE

Source: l’Indépendant

 

Tchad: l’opposition s’inquiète de l’entrée en vigueur de l’état d’urgence

Tchad: l’opposition s’inquiète de l’entrée en vigueur de l’état d’urgence Au Tchad, l’état d’urgence prend effet ce mardi 20 août. Il

  

Afrobasket féminin 2019 La Malienne Touty Gandéga dans le  » Cinq majeur « 

Afrobasket féminin 2019 La Malienne Touty Gandéga dans le  » Cinq majeur  » La star du Mali, Touty Gandéga, réputée

 

Tchad: l’opposition s’inquiète de l’entrée en vigueur de l’état d’urgence

Tchad: l’opposition s’inquiète de l’entrée en vigueur de l’état d’urgence Au Tchad, l’état d’urgence prend effet ce mardi 20 août. Il

  

Afrobasket féminin 2019 La Malienne Touty Gandéga dans le  » Cinq majeur « 

Afrobasket féminin 2019 La Malienne Touty Gandéga dans le  » Cinq majeur  » La star du Mali, Touty Gandéga, réputée

%d blogueurs aiment cette page :