sam. Mai 21st, 2022

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Restitution publique du compte administratif de 2018 de la mairie du District de Bamako: Le budget 2018, estimé à plus de 43 milliards F CFA, a été exécuté à 75%

Restitution publique du compte administratif de 2018 de la mairie du District de Bamako Le budget 2018, estimé à plus de 43 milliards F CFA, a été exécuté à 75%

La mairie du district de Bamako et le Programme de gouvernance locale Mali SNGP ont organisé, le vendredi 2 août, un atelier de restitution publique du compte administratif de 2018, dans la salle de conférence de la première. Cette activité a été organisée en collaboration avec l’Agence de Développement Rural (ADR). L’objectif était d’informer les populations sur l’état d’exécution du budget de 2018 et de recueillir leurs préoccupations.

Cet atelier, qui a regroupé les représentants des organisations de la Société civile, a été conduit par la commission chargée des finances de la mairie, le Secrétaire général, les représentants des services de l’État.

L’ouverture des travaux était présidée par le Secrétaire général de la mairie, Founè Dembélé et la Directrice des finances de ladite mairie, Mme Diawara Jeannette Bâ.

Selon le Secrétaire général de la mairie du District de Bamako, Founè Dembélé, « il est important que la mairie détaille tout ce qu’elle a pu faire durant l’année écoulée, pour que la population puisse porter un regard critique sur ses actions, toute chose qui concourt au renforcement de la démocratie. Le code des Collectivités territoriales fait d’une obligation la tenue des débats publics sur les budgets et la restitution publique sur les comptes administratifs ».

Au cours de ses échanges avec les participants, la Directrice des finances de la mairie du district de Bamako a fait le bilan des investissements et indiqué les niveaux de recettes effectuées par sa structure. « Le budget 2018 de la mairie du district s’élevait à plus de 43 milliards et le taux d’exécution a été de 75% »a-t-elle relevé.

Elle a invité les représentants de la Société civile à sensibiliser les citoyens pour le payement de leurs impôts et taxes.  » On ne peut pas demander à la Collectivité de faire plus d’actions si la population ne paye pas régulièrement sa cotisation ».

Il convient de signaler que le Programme d’appui à la gouvernance locale Mali-SNGP est une initiative du gouvernement du Mali, financée par l’Agence Américaine pour le Développement International (USAID). Le programme a pour but la promotion des changements ciblés dans les systèmes de gestion des finances publiques aux niveaux national et régional.

Abdoul DEMBELE

Source: l’Indépendant