» ACTIVITÉ D’AMÉLIORATION DE LA PERFORMANCE DES POLITIQUES et stratégies de DSSR en Afrique de l’Ouest et Australe  » Les études du projet validées  par les Task- Forces

Please follow and like us:

  • Share

" Activité d'amélioration de la performance des politiques et stratégies de DSSR en Afrique de l'Ouest et Australe " Les études du projet validées par les Task- Forces

Les études du projet  » Activité d’amélioration de la performance des politiques et stratégies de DSSR en Afrique de l’Ouest et Australe  » ont été validées, le vendredi dernier, au cours d’un atelier organisé à la Maison des femmes de Sabalibougou par Conseils et Appui pour l’Education à la Base (CAEB).

Le consortium constitué de Conseils et Appui pour l’Education à la Base ( CAEB), la Coalition régionale des Organisations de la Sociétés Civile pour le Repositionnement de la Planification Familiale (OSC/PF) pour l’Afrique de l’Ouest francophone, Humanité & Inclusion (HI) et Ebenezer international (EI) a soumis une proposition de projet d’un million d’euros au bailleur AmphlifyChange pour une durée de 2 ans, allant du 1er novembre 2018 au 31 octobre 2020. Avec comme lead Conseils  et Appui pour l’Education à la Base (CAEB).

Ce projet donne l’opportunité aux organisations membres dudit consortium de faire du plaidoyer et mettre en œuvre des activités de renforcement des capacités des coalitions visant à élaborer des politiques et des stratégies Droits à la santé sexuelle et reproductive (DSSR) dans quatre pays d’Afrique subsaharienne en Afrique de l’Ouest ( Mali, Niger, Guinée et Burkina -Faso) avec des études menées dans trois pays de l’Afrique Australe ( Malawi, Zimbabwe et Ouganda). A cet effet, le consortium collabore avec les coalitions de la société civile, les institutions régionales (UNFPA, OOAS, CEDEAO, SADC) et les autorités gouvernementales en Afrique de l’Ouest et en Afrique Australe pour créer une synergie des efforts nationaux et régionaux de plaidoyer et de lobbying.

Ce projet vise essentiellement à faciliter le renforcement des capacités, l’engagement et la mise en réseau des Organisation de la société civile pour une meilleure mise en œuvre, le suivi et l’évaluations d’impact des politiques dans quatre pays subsahariens en Afrique de l’Ouest.

Falé COULIBALY  & Habibatou DIOP, stagiaire

Source: l’Indépendant