dim. Mai 31st, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Assemblée générale extraordinaire de la CAFO Un second bureau de 35 membres dirigé Mme Barry Aminata Touré

Assemblée générale extraordinaire de la CAFO Un second bureau de 35 membres dirigé Mme Barry Aminata Touré

La présidente par intérim de la Coordination des Associations et ONG Féminines du Mali (CAFO), Mme Kéïta Fatoumata Sissoko a présidé, le vendredi 23 août, l’Assemblée Générale extraordinaire de ladite organisation. Au cours de ses assises un second bureau de 35 membres, conduit par Mme Barry Aminata Touré a été mis en place.

Prévue à la Bibliothèque Nationale, cette assemblée générale a été délocalisée à la dernière minute, dans un jardin d’enfants à Kalaban-Coura. Selon des informations, la Direction de la Bibliothèque Nationale aurait reçu des ordres de la part du gouverneur de ne pas autoriser la tenue de ces assises dans ses locaux.

Malgré cette délocalisation, les femmes venues des différentes régions du Mali se sont regroupées dans une très belle ambiance pour tenir leurs assises.

A l’ouverture des travaux, l’ancien bureau, dirigé par Mme Kéïta Fatoumata Sissoko, a souligné que la présidente de l’autrebureau, Mme Dembélé Oulématou Sow ainsi que six autres personnes sont radiées de la faitière des femmes du Mali.

Dans son propos introductif, la présidente par intérim, Mme Kéïta Fatoumata Sissoko a affirmé qu’aujourd’hui est un grand jour, un jour heureux de voir toutes ces femmes réunies pour une seule cause.

Ainsi, les femmes venues du district de Bamako et de toutes les régions du Mali ont élu, à l’unanimité, Mme Barry Aminata Touré pour conduire la destinée de leur faîtière.

Très émue par ce choix, la nouvelle présidente, Mme Barry Aminata Touré a indiqué qu’il est nécessaire pour les femmes du Mali de se donner la main pour le développement du pays et relever les défis.  » Si on se donne la main, nous pouvons faire beaucoup de choses pour les femmes du Mali « , a déclaré Mme Barry.

Selon elle, la CAFO est un espace, une chance pour toutes les femmes, elle est pour toutes les femmes, et les portes sont ouvertes à toutes nos sœurs même celles qui ne sont pas là.

Elle a souligné que les femmes sont déterminées à jouer pleinement leur rôle pour sortir le Mali de cette crise multidimensionnelle qu’il traverse depuis 2012. A cet effet, elle a souligné que plusieurs actions sont prévues dans les jours à venir par le tout nouveau bureau.

Abdoul DEMBELE

Source: l’Indépendant