mer. Fév 19th, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Pour faciliter la mobilité urbaine dans la capitale Le district de Bamako bientôt doté de 50 bus flambant neufs

Pour faciliter la mobilité urbaine dans la capitale Le district de Bamako bientôt doté de 50 bus flambant neufs

Dans le but de faciliter la mobilité urbaine dans le district de Bamako, la mairie du district, en partenariat avec la société mixte de transport collectif chinoise ZEV, lancera, dans 6 mois, une cinquantaine de bus à Bamako pour une phase d’essai puis suivront 500 bus avant le rallongement, dans 3 ans, à  1500 puis 2 000 bus.

Pour faire face aux multiples embouteillages que connaît la capitale du Mali, le Conseil du district de Bamako a préconisé un système de transport public performant, adapté à l’extraordinaire croissance de la population de la capitale.

L’annonce a été faite au cours de la 3è session extraordinaire de la Mairie du district de Bamako. A cet effet, la mairie du district participera à hauteur de 20% dans le capital, dont une partie sera gracieusement offerte aux transporteurs, aux syndicats des chauffeurs de Sotrama et Dourouni de Bamako.

Au cours de cette session, il a été révélé que, dans 6 mois, la société chinoise ZEV dotera la capitale d’une cinquantaine de bus pour une phase d’essai qui coïncidera avec la fin des études de faisabilité. Puis suivront 500 bus, avant un rallongement, dans 3 ans, de 1500 à 2000 bus.

Pour ce faire, la Mairie du district procédera dans quelques mois à l’échange des Sotrama et Dourouni contre de grands bus aux standards des capitales modernes.

Selon plusieurs observateurs, l’arrivée de ces bus permettra la modernisation de notre capitale et épaulera beaucoup les travailleurs maliens qui ont de la peine à se rendre sur les lieux de travail.

Notons que la société ZEV, qui promet d’assurer le service après-vente, est un concessionnaire de bus et de véhicules de tous genres, l’une des plus grandes sociétés de la Chine.

Elle travaille déjà avec ces bus dans quelques capitales africaines qui sont une référence pour notre pays. Il s’agit d’Accra (Ghana), de Kigali (Rwanda) et d’Alger (Algérie). Au Mali, elle assurera le service après-vente par l’ouverture d’un garage à la périphérie de Bamako.

Abdoul DEMBELE

Source: l’Indépendant