dim. Mai 31st, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

La vague de contestations générales partie de Kita, Kayes, Tombouctou gagne Ménaka La population dans la rue, ce lundi, pour dénoncer l’insécurité, l’état de la route et les détonations de Barkhane…

La vague de contestations générales partie de Kita, Kayes, Tombouctou gagne Ménaka La population dans la rue, ce lundi, pour dénoncer l'insécurité, l'état de la route et les détonations de Barkhane…

Une vague de contestation générale semble s’emparer des populations de plusieurs localités du pays, réclamant à cor et à cri la réhabilitation des réseaux routiers ou encore de certaines infrastructures publiques, la restauration de la sécurité, entre autres. Cette contestation, qui avait été enclenchée à travers la levée de boucliers de la population de Kayes, Kita ou encore Tombouctou, s’amplifie et semble désormais gagner la région de Ménaka.  

Lire la suite dans l’Indépendant

Source: l’Indépendant