dim. Mai 31st, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Rentrée scolaire 2019-2020 :L’ESTM innove avec l »ouverture de nouvelles filières

Rentrée scolaire 2019-2020 : L'ESTM innove avec l''ouverture de nouvelles filières

Pour cette rentrée 2019-2020, l’Ecole supérieure de technologie et de management (ESTM) ouvre de nouvelles filières de mines et environnement. L’information a été donnée par les responsables de l’établissement, le samedi 14 septembre, lors d’une conférence de presse. La rencontre avait pour cadre la salle de conférence de l’ESTM.

La conférence était animée par Anthioumane  N’Diaye, Directeur général  de l’ESTM entouré de ses collaborateurs. L’objectif était d’informer le grand public de l’ouverture de ses nouvelles filières  Mines et Environnement. Selon lui,  cette filière sera une ouverture pour les nouveaux bacheliers, titulaires de DUT, de la licence ou de la maitrise ainsi qu’aux cadres de secteurs public et privé voulant étudier dans ledit secteur. Pour ce faire toutes les dispositions ont été prises pour offrir une formation de qualité avec des professeurs qualifiés et compétents ainsi que du personnel administratif expérimenté.

« De par la diversité de ses modules, elle assurera la formation des étudiants en: exploitation minière, Eau et assainissement, Environnement minier,  Forage minier, Génie électricité,  Génie civil, Gestion des sites minier et  Recherche minière  » précise M. Anthioumane  N’Diaye.

Quant à la formation en « Génie Minier« , il déclarera qu’elle  a pour objectif de former des cadres aptes à intégrer les enjeux environnementaux liés aux activités de l’industrie extractive. Et cela  en leur apportant un socle de connaissances en géoscience pour l’ingénieur,  des méthodes et techniques d’exploitation et valorisation des ressources minérales, enfin  la préservation de l’environnement.

Intervenant à son tour, Gaoussou Dabo, professeur à l’ESTM, dira que la mise à disposition de ces filières  permettra de construire les connaissances scientifiques,  les compétences techniques et opérationnelles dans les six principaux segments d’activité à savoir l’exploration du gisement , la modélisation et l’estimation  du gisement, l’étude de faisabilité,. Et aussi la  planification, l’exploitation et production, le traitement et valorisation des ressources minérales  dans la gestion environnementale et réhabilitation des sites, enfin le management économie.

En ce qui concerne la formation en  » Génie Environnement« , il soulignera qu’elle va former des experts capables d’appréhender les enjeux environnementaux de demain et  cibler des jeunes professionnels souhaitant concevoir et mettre en œuvre des stratégies environnementales et durables dans les entreprises et les organisations.  » Elle est  résolument tournée vers l’innovation et la prospective  » a-t-il indiqué.

Pour lui, toutes ces licences visent un double objectif à savoir permettre aux étudiants de maîtriser les techniques de recherche, d’extraction et de traitement des produits miniers, leur donner une formation pointue dans les spécialités comme l’exploitation minière, l’environnement minier, électricité et le génie civil, hydraulique.  Enfin l’orateur a mis un accent particulier sur les  résultats obtenus par l’ESTM.  Il s’agit de la mise  sur le marché de l’emploi au Mali et dans plus plusieurs pays  de1 800 diplômés. Ce n’est pas tout. Pour le suivi des enfants, l’école a mis en place un logiciel de scolarité auquel les parents peuvent accéder via internet  pour suivre la vie scolaire de leurs enfants.

Rappelons que l’ESTM a été créée en septembre 2002 et est  le fruit de la coopération entre le groupe  IHEES au Maroc en collaboration avec l’IHEES en Belgique et le groupe École du progrès au Mali.

Habibatou Diop et Awa Doumbia (Stagiaires)

Source: l’Indépendant