jeu. Juin 4th, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Conséquence de l’annulation de la 38e session du CSA à Kidal Les ex-rebelles conditionnent leur participation au processus de paix à la tenue d’une réunion hors du Mali

Conséquence de l'annulation de la 38e session du CSA à Kidal Les ex-rebelles conditionnent leur participation au processus de paix à la tenue d'une réunion hors du Mali

L’annonce circulait déjà il y a quelques jours, mais elle n’a été confirmée que le samedi 21 septembre dernier, à la faveur d’une conférence de presse, animée par le porte-parole de la CMA, Mossa Ag Attaher. Selon lui, les ex-rebelles ne participeront plus aux activités liées au processus de paix jusqu’à la satisfaction de leur principale doléance. Laquelle est relative à la tenue d’une réunion dans un terrain neutre pour discuter de la gouvernance de l’Accord.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source: l’Indépendant