lun. Mai 25th, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Pour le fonctionnement du Programme d’Appui à l’Etat-civil et à la mise en place d’un Système d’Information Sécurisé au Mali (PAECSIS) L’Union Européenne octroie16 milliards de F CFA à la Direction Nationale de l’Etat-Civil

Pour le fonctionnement du Programme d'Appui à l'Etat-civil et à la mise en place d'un Système d'Information Sécurisé au Mali (PAECSIS) L'Union Européenne octroie16 milliards de F CFA à la Direction Nationale de l'Etat-Civil

Pour répondre favorablement aux attentes liées à l’amélioration de notre système d’Etat-Civil, l’Union Européenne a financé le Programme d’Appui au fonctionnement de l’Etat-Civil et la mise en place d’un Système d’Information Sécurisé au Mali (PAECSIS) par le Fonds fiduciaire d’urgence, à hauteur de plus de 16 milliards de francs CFA. L’annonce a été faite lors de la première réunion du Comité de pilotage dudit PAECSIS. C’était, hier, jeudi le 26 septembre, à la Direction Nationale de l’Etat-Civil.

La cérémonie d’ouverture des travaux était présidée par le Secrétaire général du ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, Adama Cissouma, accompagné du Chef de la Délégation de l’Union Européenne au Mali, Géza Strammer et du Directeur national de l’Etat Civil, Dr. Abdoulaye Alkadi.

Selon le Directeur national de  l’Etat-Civil, ce programme, financé par l’Union Européenne, doit accompagner l’Etat malien afin de le doter d’un système d’Etat-civil performant, capable de satisfaire les besoins de tout citoyen, où qu’il se trouve, sur le territoire national.

Le PAECSIS a vocation à s’insérer dans la politique nationale en la matière depuis juillet 2018. A cet effet, le Programme contribue, d’ores et déjà, concrètement à la mise en œuvre de la stratégie nationale de l’état-civil dont les objectifs et le contenu ont été présentés et discutés, il y a quelques jours, lors de son atelier de lancement.

Quant au Secrétaire Général du ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, Adama Cissouma, il a précisé que l’objectif du PAECSIS est de contribuer à l’universalité de l’enregistrement des faits d’Etat-civil et de disposer d’un système d’information de l’Etat-civil informatisé, relié à une base de données biométriques et ouvert à plusieurs applications. Il a aussi précisé que sa mise en œuvre est confiée à l’Agence Belge de Développement (Enabel) et à la Société de Conseil et de service du ministère de l’Intérieur français (Civipol).

Notons que le montage institutionnel du Programme prévoit en plus de l’Unité de gestion, un Comité technique de Suivi (CTS) et un Comité de pilotage (COPIL) au niveau stratégique. Il sera coprésidé par le ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation du Mali et l’Ambassade de la Délégation de l’Union Européenne au Mali.

Daouda SANGARE

Source: l’Indépendant