DES ASSOCIATIONS L’ONT REVélé lors d’un point de presse «Les bétails volés au centre servent à acquérir des armes pour alimenter les conflits»

DES ASSOCIATIONS L’ONT REVÉlÉ lors d’un point de presse «Les bétails volés au centre servent à acquérir des armes pour alimenter les conflits»

Des jeunes de l’Association Ginna Dogon, le Collectif des Associations des Jeunes du pays Dogon (CAJPD), l’Association des jeunes Dogons du Mali (AJDM) et le Mouvement Baguine So ont tenu un point de presse, le dimanche 29 septembre, au siège de l’Association Ginna Dogon, sis à Banakabougou.  L’objectif était d’alerter l’opinion nationale et internationale sur le démantèlement d’un réseau du vol de bétail dans le Pays Dogon, au Centre du Mali, depuis le début de la crise au Centre, dans la région de Mopti, plus précisément dans le cercle de Bandiagara. Et aussi de demander à l’Etat de s’impliquer davantage pour les aider à démasquer les complices qui se trouvent à Bamako.

Le vol de bétail est devenu monnaie courante dans le Centre du Mali depuis un bon moment, suivi d’assassinats et d’enlèvements de personnes par des bandits déguisés en djihadistes, qui s’identifient à la religion musulmane pour commettre leurs forfaits en toute impunité. C’est pourquoi, les conférenciers ont clarifié que ces bétails,volés pour la plupart sont soit exportés vers le Ghana, le Sénégal, le Niger, la côte D’Ivoire, la Mauritanie et le Burkina Faso, soit dans les différents parcs à bétail de l’intérieur et Bamako.

A leurs dires, les victimes se sont organisées pour sillonner les parcs à bétail de Bamako afin d’identifier les bêtes qui leur ont été volées, chaque bœuf étant identifié par une marque par son propriétaire. « Suite à nos enquêtes, nous avons pu retrouver certaines de nos vaches volées au Centre du Mali, précisément dans le cercle de Bandiagara. Ces bêtes ont été retrouvées aux parcs à bétail à Niamana et au «daral» (place où l’on vend du bétail) de Kati », ont-t-ils indiqué.

Partant de ce constat, certaines victimes sont parvenues à reprendre leurs bêtes par la voie de négociation, mais pour d’autres, il a fallu saisir les autorités compétentes (police et tribunal).

« C’est de là que nous avons su que le vol de bétail est un réseau bien organisé, dont les auteurs et les bailleurs de fonds se trouvent à Bamako ici »,ont-ils martelé. Et d’ajouter : « Lorsque nous avons été saisis par les victimes, une première fois, afin de les aider à récupérer leurs animaux, nous avons aussitôt saisi le 13è Arrondissement qui a pleinement joué son rôle puisque le voleur en question a été arrêté et attend son jugement « .

Pour le second cas, les conférenciers ont souligné que « concernant l’affaire des 15 bêtes retrouvées, les prétendus responsables du parc de Niamana ont orchestré la fuite du voleur en question, ce qui a compliqué la situation. C’est pourquoi, après l’arrestation de certains présumés voleurs, ils ont été relâchés sans jugement « .

A cet égard,  les jeunes ont expliqué que ce qui se passe au pays dogon, est un vaste complot orchestré contre le Centre du pays.

Ils ont ainsi indiqué que ces vols de bétails servent à alimenter le conflit du Centre, avec l’achat des armes fournies aux bandits, à recruter des mercenaires et à acheter le silence coupable des certaines de nos autorités.

Enfin, les jeunes ont invité les plus hautes autorités à s’impliquer davantage en sécurisant les populations du Centre et leurs biens et, plus particulièrement, le Pays dogon.

Daouda SANGARE

Source: l’Indépendant

  

ELIMINATOIRES DE LA CAN 2021Les Aigles du Mali prêts à en découdre avec la Guinée Les Aigles du Mali prêts à en découdre avec la Guinée

ELIMINATOIRES DE LA CAN 2020 Les Aigles du Mali prêts à en découdre avec la Guinée C’est parti pour les

 

Sécurisation de la zone du Liptako à travers le Partenariat  Militaire Opérationnel (PMO) FAMa et Barkhane main dans la main pour traquer les terroristes jusque dans leurs derniers retranchements

Sécurisation de la zone du Liptako à travers le Partenariat Militaire Opérationnel (PMO) FAMa et Barkhane main dans la main

  

ELIMINATOIRES DE LA CAN 2021Les Aigles du Mali prêts à en découdre avec la Guinée Les Aigles du Mali prêts à en découdre avec la Guinée

ELIMINATOIRES DE LA CAN 2020 Les Aigles du Mali prêts à en découdre avec la Guinée C’est parti pour les

 

Sécurisation de la zone du Liptako à travers le Partenariat  Militaire Opérationnel (PMO) FAMa et Barkhane main dans la main pour traquer les terroristes jusque dans leurs derniers retranchements

Sécurisation de la zone du Liptako à travers le Partenariat Militaire Opérationnel (PMO) FAMa et Barkhane main dans la main

%d blogueurs aiment cette page :