dim. Mai 31st, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Le président du parti SADI, Dr. Oumar Mariko, l’a révélé lundi Au moins 200 jeunes de Niono ont rejoint le chef terroriste Amadou Koufa

Le président du parti SADI, Dr. Oumar Mariko, l'a révélé lundi Au moins 200 jeunes de Niono ont rejoint le chef terroriste Amadou Koufa

La révélation a été faite par le président du parti SADI, Dr. Oumar Mariko, lors d’une conférence de presse, lundi dernier, au siège de son parti. Oumar Mariko semble avoir donné comme mobile à ce ralliement en masse d’une partie de la jeunesse de Niono à la cause jihadiste la réaction musclée des éléments des forces de sécurité dans la ville, au lendemain de l’assassinat du Commissaire Issiaka Tounkara.  » Suite aux exactions et tortures exercées sur leurs parents, au moins 200 jeunes de Niono ont rejoint le camp d’Amadou Koufa « , a-t-il déclaré. Si cette information se vérifiait, la lutte contre le terrorisme au centre du pays, précisément dans la région de Ségou, s’annonce plus complexe.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source: l’Indépendant