lun. Mai 25th, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Restitution publique du compte administratif exercice 2018 de la mairie de la Commune III Malgré le faible paiement de la TDRL par les populations, plusieurs projets ont été réalisés par le Conseil municipal

Restitution publique du compte administratif exercice 2018 de la mairie de la Commune III Malgré le faible paiement de la TDRL par les populations, plusieurs projets ont été réalisés par le Conseil municipal

La mairie de la Commune III du District de Bamako a organisé, le 19 octobre, à la Maison de la Femme de Dar Salam, une rencontre de restitution publique du compte administratif exercice 2018. Elle était présidée par la première responsable de la Commune, Mme Djiré Mariam Diallo. Au cours de cette rencontre, il ressort, en recettes et en dépenses d’investissements, en 2018, 142.342.135 F CFA tandis que les prévisions 2019 étaient de 267.063.504 F CFA.

Conformément aux lois, nous sommes tenus d’informer la population de l’état d’exécution de l’exercice écoulé et de la prévision 2020″,a déclaré Mme le maire dans  ses propos préliminaires.

Cette session a permis d’informer les élus, la Société civile et surtout les chefs des quartiers de la Commune III sur les réalisations faites par le Conseil communal. Une occasion pour souligner le faible paiement de la TDRL par les populations, qui a eu un impact négatif sur l’atteinte des objectifs de 2018. Malgré cette faiblesse de recouvrement des impôts et taxes, le Conseil communal a pu faire des réalisations. Et de citer, entre autres : le pavage de certaines rues de N’Tomikorobougou, la signature d’un partenariat stratégique avec le groupe IAM-Bamako pour le bien-être des populations, la construction d’un Centre secondaire à Samè, la réalisation de 150 lavoirs-puisards dans certains quartiers de la Commune, avec l’appui de la coopération japonaise, le recensement pour le recouvrement de la TDRL et la signature de la Convention avec le Conseil préfectoral de Rabat 2018. A cela s’ajoute le Prix de la meilleure Maire dans « la Gestion des affaires foncières »que Mme Djiré Mariam Diallo a reçu lors de la première édition de la « Nuit de la Municipalité », tenue en décembre 2018.

Concernant les litiges fonciers, la problématique continue de prendre de l’ampleur. Car plusieurs dossiers sont en instance devant le tribunal. Sur ce sujet, Mme Djiré Mariam Diallo a affirmé qu’il est plus que jamais temps de mettre de l’ordre dans la gestion controversée des affaires foncières qui constituent, de nos jours, «une véritable bombe à retardement».

Les litiges fonciers au Mali sont au cœur des problèmes de la communauté, selon elle. Les terres font l’objet de convoitise dans tous les centres urbains et périurbains avec leur lot de conflits sociaux. Ainsi, la Mairie de la Commune III, en synergie avec les chefs de quartiers, travaille afin de trouver la solution à ce problème.

Rappelons que la session budgétaire 2020 de la mairie de la Commune III démarre demain mardi 22 octobre.

B DIABATE

Source: l’Indépendant