dim. Mai 31st, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Activement recherché par le commissariat du 9è Arrondissement «ABD» arrêté pour escroquerie de 4,5 millions de F CFA

Activement recherché par le commissariat du 9è Arrondissement «ABD» arrêté pour escroquerie de 4,5 millions de F CFA

Après le démantèlement de deux empires criminels, suivi d’une série de saisies d’armes à feu, la semaine dernière, un multirécidiviste escroc de grand chemin, activement recherché, a été mis aux arrêts. Il prenait de l’argent à ses victimes en leur garantissant le visa pour l’extérieur.

Dans ces derniers temps, le Commissariat du 9è Arrondissement, sous  l’autorité de la battante Commissaire Principale Hadja Tènimba Sangaré, ne cesse de séduire les populations de Sébénikoro et alentours, dans leur mission régalienne de sécurisation des personnes et de leurs biens. Ainsi, le mercredi 16 octobre, le sieur Djankinè Diabaté s’est présenté dans le bureau de la Brigade des Recherches, pour porter plainte contre le nommé ABD, pour escroquerie portant sur la somme de 4.5 millions de F CFA.

Selon le plaignant, courant mai dernier, le mis en cause l’approcha pour lui faire croire qu’il peut lui chercher un visa et l’envoyer au Canada. D’emblée séduit et lui faisant aveuglement confiance, le sieur Djankinè Diabaté lui remettra son passeport et lui versa la somme de 4.5 millions de F CFA, en plus d’un autre montant de 75.000 de F CFA comme frais de réservation d’hôtel. A partir de ce moment, toutes les démarches entreprises en vue de retrouver le nommé ABD sont restées vaines.

Saisis de l’affaire, le Chef de la Brigade de Recherche (BR), le Lieutenant de Police Mady Bagayogo et son équipe, après avoir rassemblé les pièces du puzzle, se sont lancés à la trousse de ABD. Ils l’interpelleront dans un bar à Sébénikoro, en train faire la bamboula.

Conduit au Commissariat et fouillé au corps, il a été trouvé en sa possession un encreur et un cachet, au nom d’une autorité municipale (dont nous préférons taire le nom pour des besoins d’enquête).

Le chef BR, muni de cette pièce à conviction, n’a plus tardé à effectuer une perquisition domiciliaire où neuf passeports, dont celui du plaignant (avec un faux visa du Canada), une carte nationale d’Identité, deux extraits d’acte de naissance et de mariage, plusieurs ordres de mission, des notes de service, des diplômes et divers documents ont été retrouvés. Aussi, après la fouille de son téléphone portable, une quarantaine de photos d’autres passeports y ont été découverts.

Suite aux investigations menées, il ressort qu’au début de l’année 2019, ce même ABD avait dupé et extorqué de l’argent à quatre étudiants maliens, pour les conduire jusqu’en Algérie, avec des promesses de visas mais sans succès. Animé d’une impétuosité jamais égalée, il est tranquillement retourné seul à Bamako, en abandonnant ces quatre étudiants à leur sort en Algérie.

BD

Source: l’Indépendant