sam. Mai 15th, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Cellule d’appui aux entreprises féminines Le Guichet Unique pour les femmes entrepreneures désormais opérationnel

Cellule d'appui aux entreprises féminines Le Guichet Unique pour les femmes entrepreneures désormais opérationnel

L’Agence pour la Promotion des Investissements au Mali (API-MALI), via son partenaire ONU-Femme, a officiellement lancé, le 29  octobre, le nouveau Guichet Unique  pour les femmes entrepreneures du Mali. Cette initiative vise à appuyer la formalisation et la structuration des entreprises féminines et à faciliter l’accès à l’information pour les entreprises féminines. Le dispositif semble susciter de l’engouement chez les femmes entrepreneures, qui sont venues en nombre pour participer aux activités de lancement à l’Hôtel de l’Amitié.

Cet événement a eu la particularité de compter parmi ses participants la représentante résidente d’ONU-Femmes, Mme Béatrice Eyong et la représentante du ministre de la Promotion des Investissements, des Petites et Moyennes Entreprises et de l’Entreprenariat national, Mme Keita Zeinab Sacko et le Directeur de l’API-Mali, Moussa Ismael Touré.

Selon ce dernier, le lancement de ce guichet unique vise à développer des entreprises féminines au Mali et à insérer davantage  les femmes dans le circuit productif en leur accordant des facilités. Cela, à travers la mise en place d’une   plateforme numérique directement reliée au site web www.annuairemalimusow.com.

Il indiquera  que le projet met à disposition des contenus sur  les principales étapes des différentes phases de la vie de l’entreprise. Aussi, Moussa Touré estime-t-il que la plateforme propose les principaux dispositifs publics et privés d’appui technique et financier existant et les services qu’ils offrent à chacune des différentes phases de la vie d’une entreprise. Bref, le guichet unique assure-t-il, va rassembler en un point unique tous les outils existants pouvant rendre plus facile et plus accessible la création d’une entreprise.

Faisant allusion à une enquête menée par sa structure en 2017, la représentante résidente d’ONU-Femmes, Mme Béatrice Eyong, a souligné que seulement 20% des entreprises féminines sont considérées comme des Petites et Moyennes Entreprises au Mali.  » Ainsi cette initiative de centralisation des informations au sein d’un espace dédié vient à point nommé. Il sera le point d’entrée pour les femmes à accéder aux informations utiles pouvant amorcer leur développement« , a-t-elle indiqué.  Poursuivant ses propos, l’oratrice a annoncé qu’à travers cette plateforme numérique au cœur de l’autonomisation économique des femmes le numérique est incontournable pour l’atteinte des ODD de 2030

Mme Keita Zeinab Sacko, représentant la ministre de la Promotion des Investissements, des Petites et Moyennes Entreprises et de l’Entreprenariat national, a fait remarquer que l’entreprenariat féminin a un impact économique significatif et est, à l’évidence, un bon levier pour promouvoir l’égalité des genres et l’autonomisation de la femme.

Elle a salué l’initiative qui, d’après elle, permettra de mettre à la disposition des femmes entrepreneures du Mali un mécanisme technologique innovant à travers la création de la plateforme d’information en ligne et physique qui sera logée à l’Agence pour la Promotion des Investissements.

RamataTembely

Source: l’Indépendant