BNDA : Réfléchir afin de construire sa Banque digitale

BNDA : Réfléchir afin de construire sa Banque digitale

L’équipe de Direction de la BNDA et celle du groupe projet sont en conclave, depuis, hier, mardi 5 novembre et pour deux jours, à l’Hôtel Azalaï de Bamako,  pour réfléchir et construire une Banque Digitale. Les travaux  sont présidés par le Directeur général, M. Souleymane Waïgalo, en présence du Secrétaire général, M. Pascal Zakowski. La révolution digitale impacte l’ensemble de notre Planète et des activités humaines. Le Mali n’y échappe pas et on constate tous les jours que la population malienne est fortement appelante aux nouvelles technologies. Aucun secteur ni acteur économique significatif ne peuvent donc se soustraire aux impacts du Digital. Ainsi, la BNDA, la Banque de l’Agriculture au Mali, est aujourd’hui une banque généraliste, moderne, performante qui a su se diversifier, avec bonheur, sur tous les marchés : Entreprise, PME/PMI, PMA et Particuliers.

Mais, le Digital remet en cause et challenge le modèle économique  » traditionnel  » de la Banque en général. La  » révolution numérique » exige de reconsidérer les sources de revenus, les process bancaires et les offres de services. Elle amène de nouveaux concurrents non financiers.

La BNDA doit donc s’adapter pour poursuivre sa croissance pérenne tout en réaffirmant les valeurs et les spécificités qui font son succès. C’est un véritable Projet de Transformation que l’entreprise a donc engagé. La présente rencontre contribuera à définir précisément cette vision partagée de la Banque Digitale.

Durant ce séminaire, des échanges avec des clients sont prévus afin d’enrichir les réflexions menées par l’équipe dirigeante de la Banque verte. Il s’agit donc pour la BNDA de mieux s’outiller pour mieux assumer sa mission principale qui est de servir ses clients, cultiver l’excellence et ainsi continuer à être un des acteurs incontournables de l’économie du Mali.

Le Secrétaire général de la BNDA, M. Pascal Zakowski estime que la digitale vise à offrir plus aux clients de la banque.

Pour le Directeur général, Souleymane Waïgalo,  » le pays est vaste et il y a beaucoup de concitoyens qui attendent d’avoir accès aux produits de la BNDA partout au Mali. Et que même dans leur maison, leur chambre, ces clients  puissent accéder à leur argent. Alors qu’aujourd’hui, il y a des zones auxquelles nos collaborateurs ne peuvent pas accéder, à cause de l’insécurité, il s’agit pour la  BNDA, à travers la Digitale, de faire en sorte que le client puisse mener ses opérations financières.  Donc il s’agit de faire  en sorte que ces services de la banque soient accessibles, simples et moins chers « .

YC

Source: l’Indépendant

  

Réunion extraordinaire des Gouverneurs de la BAD Le Mali entend consolider ses relations avec une institution qui dispose d’un portefeuille de 452 milliards de FCFA pour financer ses projets

Réunion extraordinaire des Gouverneurs de la BAD Le Mali entend consolider ses relations avec une institution qui dispose d’un portefeuille

  

Au Salon International de l’Artisanat du Mali (SIAMA) 1800 artisans nationaux et étrangers exposent leur savoir-faire

Au Salon International de l’Artisanat du Mali (SIAMA) 1800 artisans nationaux et étrangers exposent leur savoir-faire Le président de la

  

Réunion extraordinaire des Gouverneurs de la BAD Le Mali entend consolider ses relations avec une institution qui dispose d’un portefeuille de 452 milliards de FCFA pour financer ses projets

Réunion extraordinaire des Gouverneurs de la BAD Le Mali entend consolider ses relations avec une institution qui dispose d’un portefeuille

  

Au Salon International de l’Artisanat du Mali (SIAMA) 1800 artisans nationaux et étrangers exposent leur savoir-faire

Au Salon International de l’Artisanat du Mali (SIAMA) 1800 artisans nationaux et étrangers exposent leur savoir-faire Le président de la

%d blogueurs aiment cette page :