62è session du Conseil d’Administration de la BMS-SA Trois Comités spécialisés mis en place pour renforcer la gouvernance  Quitus pour signer la ligne de crédit d’environ 18 milliards de FCFA avec la BADEA

62è session du Conseil d'Administration de la BMS-SA Trois Comités spécialisés mis en place pour renforcer la gouvernance - Quitus pour signer la ligne de crédit d'environ 18 milliards de FCFA avec la BADEA

Les administrateurs de la Banque Malienne de Solidarité (BMS-SA) ont tenu, hier, au siège de ladite banque, les travaux de la 62è session du Conseil d’Administration, comportant plusieurs points à l’ordre du jour.  Le Conseil d’Administration a approuvé la création de trois comités spécialisés et donné son quitus pour la finalisation des échanges avec la BADEA (Banque Arabe de Développement Economique Africain) pour une ligne de crédit de 30 millions d’Euros, soit environ 18 milliards de FCFA, destinés aux opérateurs importateurs des produits d’origine arabe.

Cette 62è session du Conseil d’Administration de la Banque Malienne de Solidarité (BMS-SA) était présidée par Dr. Bocary Tréta, accompagné du Directeur général, Alioune Coulibaly et en présence de la quasi-totalité des administrateurs, dont le tout nouveau Directeur général de la CANAM, Mahamane Baby.

Les administrateurs ont approuvé le procès verbal de la précédente session, ainsi que le relevé de décisions avant de procéder à un contrôle des tâches. Ils ont fait le point du dossier SICG contre BMS-SA, un contentieux judiciaire qui a connu de nombreux rebondissements.  Le clou de ces travaux a été la création des Comités spécialisés du Conseil d’Administration suivie de la nomination de ces membres et le quitus pour la signature de la ligne de crédit de 30 millions d’Euros avec la BADEA. Concernant le premier point, les administrateurs, conformément à la recommandation  de la Commission bancaire de la BCEAO, ont procédé à la création du Comité d’audit, du Comité de risque et du Comité de rémunération.

Le président du Conseil d’Administration de souligner que cette étape est une phase importante de la mise en œuvre des circulaires de la Commission bancaire sur lesquelles la banque travaille depuis longtemps.

Il a souhaité la chaleureuse bienvenue aux nouveaux administrateurs sur les- quels il fonde beaucoup d’espoirs afin de mettre leur expertise au service de la BMS-SA et d’en faire la première institution bancaire du pays.  Le Directeur général, Alioune Coulibaly  d’ajouter que les trois comités mis en place contribueront à renforcer la gouvernance au sein de l’établissement bancaire. Il a aussi relevé que la session a donné quitus pour la signature de la ligne de financement de 30 millions d’Euros avec la BADEA, qui permettra de renforcer les capacités de la banque à financer l’économie malienne.

Cette ligne de crédit, de type  »Trade finance », est d’une durée d’un an renouvelable. Elle est la troisième du genre entre les deux institutions, après celles de 2012, pour un montant de 2 milliards de FCFA, et de 2017, pour un montant de 15 millions de dollars.  Elle est destinée à financer les opérateurs économiques importateurs de produits d’origine arabe. Cela conformément à l’un des objectifs de la BADEA, qui est un organisme financier ayant pour objectif d’être  » une Banque mondiale pour les pays africains « .

A travers cette banque, les pays arabes entendent injecter des ressources pour le développement des pays africains en lien avec la promotion de leur propre économie. Elle peut ainsi financer les banques africaines, soit directement ou à travers les Etats qui, après, rétrocèdent ces fonds aux banques.

Y. CAMARA 

Source: l’Indépendant

  

Réunion extraordinaire des Gouverneurs de la BAD Le Mali entend consolider ses relations avec une institution qui dispose d’un portefeuille de 452 milliards de FCFA pour financer ses projets

Réunion extraordinaire des Gouverneurs de la BAD Le Mali entend consolider ses relations avec une institution qui dispose d’un portefeuille

  

Au Salon International de l’Artisanat du Mali (SIAMA) 1800 artisans nationaux et étrangers exposent leur savoir-faire

Au Salon International de l’Artisanat du Mali (SIAMA) 1800 artisans nationaux et étrangers exposent leur savoir-faire Le président de la

  

Réunion extraordinaire des Gouverneurs de la BAD Le Mali entend consolider ses relations avec une institution qui dispose d’un portefeuille de 452 milliards de FCFA pour financer ses projets

Réunion extraordinaire des Gouverneurs de la BAD Le Mali entend consolider ses relations avec une institution qui dispose d’un portefeuille

  

Au Salon International de l’Artisanat du Mali (SIAMA) 1800 artisans nationaux et étrangers exposent leur savoir-faire

Au Salon International de l’Artisanat du Mali (SIAMA) 1800 artisans nationaux et étrangers exposent leur savoir-faire Le président de la

%d blogueurs aiment cette page :